Einstürzende Neubauten

Berlin Babylon

Berlin Babylon

 Label :     Ego 
 Sortie :    mardi 31 juillet 2001 
 Format :  Bande Originale / CD   

Treize titres instrumentaux en forme de promenade berlinoise au bras d'Einsturzende Neubauten, voilà ce que nous propose ce Berlin Babylon, bande son du documentaire homonyme de Hubertus Siegert.
La fascination pour les environnements urbains reste une des clés de voûte de la musique des Allemands, mais les pâles d'hélicoptère ("Overture Mit Helikoptern") côtoient désormais des perturbations classiques ("Trauermarsch"), l'accent des assemblages disparates de sons étant mis en premier lieu au service de la contemplation, de la marche méditative. Car il s'agit bien d'un accompagnement, et non pas d'un album traditionnel des Neubauten. Aussi, la pédale douce a été mise sur les expérimentations outrancières, et on lorgne davantage sur la musique savante contemporaine ("Glas 1 (Sony-Center").
Un gimmick de basse sert de fil d'Ariane à ce projet audio-visuel, servant d'assise aux morceaux "Berlin Babylon", "Befindlichkeit (baustellenversion)", et le superbement mélancolique "Die Befindlichkeit Des Landes", seul titre chanté de l'album.
L'on vogue donc de site en site, de rue en rue, pénétré par la beauté froide des édifices à l'abandon et le vent qui s'engouffre dans les vitres cassées ("Der Engel Der Geschichte").
Bien mieux qu'une brochure de l'office du tourisme, "Berlin Babylon" dresse le portrait musical d'une ville. De la très belle ouvrage, même si les puristes pourront regretter l'assagissement du groupe et son virage vers des structures bien plus abordables.


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
164 invités et 3 membres
Ben147
Pab
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?