Einstürzende Neubauten

Tabula Rasa (réédition)

Tabula Rasa (réédition)

 Label :     Mute 
 Sortie :    lundi 07 juin 2004 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Tabula Rasa constitue, avec Ende Neu, le tournant du groupe. Edité initialement en 1993, il est le dernier album entièrement composé avec le line-up initial du groupe (à savoir Blixa Bargeld, R.U. Unruh, Alexander Hacke, F.M. Enheit et Mark Chung). De ce fait, une réédition s'imposait.
Cette édition comprend l'album original sur le premier CD, le deuxième contient les b-sides des EPs sortis à cette période. Le tout fournit avec un livret de 40 pages.

Le premier CD contient, on l'a dit, l'album Tabula Rasa. Celui-ci démarre en force avec "Die Interimsliebenden", puissant et sans doute l'une des meilleures 'chansons' du groupe. On descend d'un ton avec "Zebulon", morceau berçant mais qui vous réveille soudainement durant la dernière minute. Vient alors "Blume", morceau calme et en Français. "12305(Te Nacht)" et "Sie" sont plus bruitistes. "Wüste" crée un autre climat à la fois sinistre et reposant. Les deux dernières pistes de l'album sont un même ensemble appelé "Headcleaner" ; Le premier constitute les passages suivants : "Zentrifuge / Stabs / Rottlichtachse / Propaganda / Aufmarsch / Einhorn / Marschlied". Le second comprend "As Gleissen / Schlacht / Lyrischer Ruckzug". Cette fresque dure tout de même environ un quart d'heure et est le moment le plus difficile du disque.

Le second disque contient les b-sides des singles Interim et Malediction. La reprise anglaise de "Die Interimsliebenden", "The Interim Lovers" démarre et on découvre un véritable prolongement de la version présent sur le CD1. Le morceau suivant est une sorte de ballade (au sens de Neubauten), "Salamandrina". L'instrumental "Three Thoughts" est une sorte de remix de "Sie", et suivie d'un intermède "Ring My Bell", prélude aux versions de "Blume" chantées cette fois-ci respectivement en anglais et en japonais. Le disque se finit par un morceau en latin, très martial, "Ubique Media Deamon" et une reprise de "Headcleaner".

Ceci demeure une édition plus que représentative de l'oeuvre de Einstürzende Neubauten durant cette période.


Très bon   16/20
par Stagger lee


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
104 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?