Skinny Puppy

Back And Forth Series Two

Back And Forth Series Two

 Label :     Nettwerk 
 Sortie :    vendredi 25 septembre 1992 
 Format :  Compilation d'inédits / CD   

Dernière sortie du chiot malingre avant un long silence de quatre ans (d'autant plus long que le rythme de parution du groupe avait jusque là été élevé), Back And Forth Series Two est le premier opus d'une série de compilations. Mais pas n'importe lesquelles et encore moins des machins commerciaux constitués de singles. Cette galette, sortie quelques temps après Last Rights, est décrite par cEvin Key comme un témoignage des débuts du groupe pour remercier les fans. Le Canadien s'excuse même du fait que certaines pistes peuvent se révéler ennuyeuses... Il n'en est pourtant rien.
Ce disque bien rempli (plus de soixante-dix minutes tout de même) contient la première demo du groupe, sortie en 1984 et intitulée Back And Forth, justement. On retrouve donc l'intégralité de ces pistes, mais bien plus encore : des enregistrements live ainsi que des raretés retrouvées au fond des cartons. Mais chez Skinny Puppy, vieux et inédit ne riment pas avec mauvais. Si le premier quart de l'album n'est pas follement intéressant, le reste est passionnant. On retrouve totalement le son du groupe au début de sa carrière, soit de l'electro eighties très sombre et très industrielle, avec une grosse louche de gothique et d'expérimentations sonores. Un mélange osé mais savoureux, qui atteint des sommets sur des morceaux comme "Sore In A Masterpiece / Dead Of Winter" (qui dure plus de treize minutes). Le groupe explore également des contrées inhabituelles, avec "The Pit" notamment, un titre calme et entêtant. Le disque se termine sur une pré-version instrumentale de "Assimilate", déjà très accrocheuse, et "Edge Of Insanity", un morceau ambient.
Back And Forth Series Two retrace les débuts underground de Skinny Puppy, avec des morceaux pour la plupart très bons et surtout variés. L'alternance de versions finales ou demo et d'enregistrements live ou studio donne un côté évidemment très décousu à l'ensemble, mais une certaine atmosphère perdure tout de même. Indispensable pour les fans !


Très bon   16/20
par Jumbo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
120 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...