Serge Gainsbourg

Mauvaises Nouvelles Des Etoiles

Mauvaises Nouvelles Des Etoiles

 Label :     Philips 
 Sortie :    novembre 1981 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Il est attaqué de façon honteuse sur son identité même, Jane fatiguée de ses frasques s'en va avec les filles, puis "Evguénie Sokolov" est assassiné par la critique et les paras ont décidé de le crever, lui, qui renouait enfin avec le succès... Et l'histoire de se répéter...

Acculé, au bord du gouffre, Serge répond comme toujours par le cynisme. Il va chercher en son Kingston chéri (devenu sa nouvelle Babylone) de quoi se défoncer, de quoi cracher, de quoi s'enfoncer un peu plus. Comme sur la pochette, il n'est déjà plus que l'ombre de lui même : affalé, gris, moitié résigné-moitié maudit.

Le Gainsbarre est facile à cerner, il est plus enfant que réellement adulte, son curseur est resté bloqué sur "stade anal". Préoccupations vaginales et rectales... Lorsqu'il a du chagrin, il va pleurer avec ses doudous chéris, les femmes, la baise et la mort.

Dub scato morbide, "Mauvaises Nouvelles Des Etoiles" est le manifeste d'un homme blessé qui règle ses comptes autant que sa santé mentale et physique le lui permettent : c'est évidemment à Jane que l'on pense dans cet "Overseas Telegram" en forme d'adieu tendre et sincère ("J'veux que ce télégramme, soit le plus beau télégramme qu'tu recevras jamais"), avec "Juif Et Dieu" et "La Nostalgie Camarade" il donne un soufflet à ceux qui l'attaquent sans relâche à cause de sa "Marseillaise", et puis il y a Charlotte, dont les excréments semblent le fasciner inlassablement depuis le bien nommé "La Poupée Qui Fait"...
Tension sexuelle et terreur Sadienne, la patte de l'artiste est là, mais quelque chose semble définitivement perdu et oublié à tout jamais.

Il fait si froid et noir dans ce disque que "Mickey Maousse", "Evguenie Sokolov" et "Strike" ne font même pas rire, Serge ne nous accordant aucun répit, aucune lueur d'espoir. Tout est bien trop cynique pour pouvoir alléger la chape de plomb qui pèse sur chaque note.
Et ces foutus chœurs qui répètent "Bad News From The Stars" n'arrangent rien...


Très bon   16/20
par Judas


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
285 invités et 2 membres
Griot
EmixaM
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard