Serge Gainsbourg

Du Jazz Dans Le Ravin

Du Jazz Dans Le Ravin

 Label :     Philips 
 Sortie :    mardi 11 février 1997 
 Format :  Compilation / CD   

Heureux événement que la parution de cette compilation qui permet de redécouvrir la période jazz de Gainsbourg . 20 titres sortis entre 1958 (l'année du "Poinçonneur Des Lilas") et 1964 qui dévoilent toute sa passion pour Duke Ellington, Thelonious Monk et les autres.

C'est en effet pas la période la plus connu de son œuvre et je me demande bien pourquoi. Entrainé dans un swing irrésistible au son du piano et des trompettes sur des textes qui sont souvent amusant. On est loin des histoires d'amour impossibles, des hommes brulés par le désir qui hanteront la suite de ses travaux. Les titres s'enchaînent, les ambiances diffèrent: très jazz sur "Ce Mortel Ennui", raffiné sur "Intoxicated Man" et avant-gardiste sur l'incroyable "Quand Mon 6'35 Me Fait Les Yeux Doux", le titre chef-d'œuvre de cette compilation, un bijou parfaitement hors du temps. On découvre aussi quelques instrumentaux qui illustrèrent des bandes originales de films. Et c'est un univers classieux, intimiste, porté par une aisance déjà incroyable que ce soit sur la musique ou sur les mots qui se dévoile et qui devrait vous enchanter. Le jazz de nuit, les volutes de cigares et le séducteur désespéré sont les thèmes qu'évoque cette compil de celui qui n'était pas encore le grand provocateur mais encore un artiste pudique et un peu maudit.

Un instantané d'une époque: les grandes heures de la rive gauche. Un autre très bon point c'est que le son est de bonne qualité. La plupart des titres était disponible sur les albums et autres compilations mais les versions n'étaient pas toujours aussi audibles.


Exceptionnel ! !   19/20
par Mozz


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
169 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
En concert, tu n'aimes pas :