Butthole Surfers

Psychic.... Powerless... Another Man's Sac

Psychic.... Powerless... Another Man's Sac

 Label :     Touch And Go 
 Sortie :    décembre 1984 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

En 1984 les Butthole Surfers sortent leur premier album. Le groupe a déjà deux EP a son actif et commence à se faire connaitre par ses prestations scéniques déjantées et ses bizarreries (deux batteurs, un chanteur qui trafique sa voix et un guitariste talentueux qui abuse de son vibrato et du LSD).
Ce premier album est intéressant et est peut être le plus accessible parmi les albums de la période indé du groupe. Cet album ne s'enfonce pas aussi loin dans les expérimentations musicales que les albums suivants même si les deux premiers morceaux "Concubine" et "Eye Of The Chicken" vont déjà loin dans la bizarrerie et peuvent effrayer plus d'un auditeur !
On peut dire que cet album est assez fourre-tout mais au bon sens du terme. On y trouve encore quelques morceaux qui rappellent les origines hardcore du groupe comme le délicieux "Butthole Surfers" et ses nombreuses fausses fins ou encore les deux tueries punks que sont "Gary Floyd" ou "Mexican Caravan" qui sonne comme une parodie bruitiste du "Spanish Caravan" des Doors.
Parmi les grands moments de cet album on peut remarquer "Dum Dum" et sa rythmique martiale, la seule vrai chanson "engagée" du groupe. Le morceau "Woly Boly" est tout en dissonance et le chant de Gibby Haynes ne fait rien pour arranger les choses ! Quel contraste avec le morceau suivant "Negro Observer", une perle pop où l'on entend un saxo et où la guitare tisse une mélodie bancale qui rappelle les premiers Pink Floyd.
"Lady Sniff" c'est un cow-boy, un beauf du Texas dans toute sa splendeur qui, assis dans son rocking chair, nous raconte tout un tas de trucs affreux tout en crachant sa chique par terre et en rotant son bacon... le tout posé sur une guitare totalement désaccordée et vacillante.
Dans le genre expérimental barré on pourra apprécier "Cherub" qui prouve que tous les morceaux bizarres du groupe ne sont pas inaudibles. Alternant les passages planants et les explosions les butthole surfers vous emmènent pour un petit voyage aux pays de leurs cauchemards.
Un des meilleurs albums du groupe finalement, et pour notre grand plaisir il a été récemment réédité par Latino Bugger Veil !


Très bon   16/20
par JohnEsmoke


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
116 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches