Melt Banana

Charlie

Charlie

 Label :     A-Zap 
 Sortie :    dimanche 27 septembre 1998 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Charlie est un album charnière dans la discographie de Melt Banana, et qui s'inscrit d'une certaine façon entre deux pôles bicéphales de la formation japonaise: Speak Squeak Creak & Scratch Or Stitch (indispensables pour tout amateur de noise qui se respecte), d'un côté avec leur énergie à peine maîtrisée ainsi que leurs torrents d'électricité, et l'autre, Teeny Shiny & Cell-Scape (sans doute moins essentiels que leurs prédécesseurs mais néanmoins intéressants) avec leurs flots de puissance plus canalisés et l'apparition d'électronique et d'utilisation de samples. Voilà: Charlie est au milieu de tout ça !

Steve Albini s'en est allé, ainsi que Jim O'Rourke, le combo japonais ayant lui-même décidé de s'occuper dorénavant de la production. Le résultat ? Plus que probant ! Avec un petit côté Arab On Radar plus prononcé que par le passé, Melt Banana ne se lasse pas (et nous non plus d'ailleurs !) de ces flots terriblement noisy à la fois débiles et géniaux, bourrés d'une énergie bienfaisante et aux groove définitivement cools ! Yasuko O. et sa bande font parler la poudre, et c'est tant mieux, mais surtout Charlie est une grande occasion pour le groupe de se faire plaisir d'inviter le temps d'un "Area 877" leurs amis de Mr. Bungle (Mike Patton, Trevor Dunn, William Winnant, Theo Lengyel, Trey Spruence, Bar McKinnon, Daniel Mark Heifetz); une manière de célébrer un instant un groupe qui a eu une importance capitale pour Melt Banana.

Habité par la même conviction qui l'habitait sur ses opus précédents, le groupe japonais déroule (encore une fois) toute sa folie soutenue par un rythme (encore une fois) endiablé, et des guitares (encore une fois) complètement hystériques.
Ligne de conduite impeccable pour un talent inaltérable, Melt Banana prouve avec Charlie que leur bruitisme et leurs expérimentations fonctionnent toujours à merveille. Et à ceux qui se demanderaient toujours "Mais où est Charlie ?", je n'en sais rien, mais il semblerait qu'il soit devenu totalement fou...


Excellent !   18/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
161 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused