Melt Banana

Paris [La Maroquinerie] - mardi 01 novembre 2005

Je reçois la newsletter de Melt Banana, sur mon Internet, à la maison. Y'a des matins comme ça, ou les bonnes nouvelles vous font repartir en faisant des blagues dès avant 8 heures, et ce malgré la noirceur du programme social qui nous attend (mec aujourd'hui, tu bosses...).
Melt Banana passait à Paris le 1er novembre, enfin une raison de se réjouir du jour de la Toussaint, avec un peu de chance on se lèvera vers 15 heures et plus beaucoup de grisaille avant le nuit et hop, un p'tit concert. Cool.
Parti tout seul, aucun pote sur place. Tant pis les gars, tant pis pour vous.
Du monde en masse. On attend. Et Stanley Kubi qui déboule, avec son chanteur à la bouteille de calva (cf. chronique du concert de The Ex du 7.12.2005), tout le monde en a parce que 15 euros le concert de punk c'est nul alors vas-y bois un coup. Hmmm.
Pis là ça revient toujours. Le guitariste avec son masque à poussière (pour tous les concerts, maintenant -c'est la 3ème fois- c'est sûr), la chanteuse et la bassiste toute souriante, un nouveau batteur (c'est jamais le même), Melt Banana explose tout, des sons de guitares qui piquent, hardcore basse et batterie punk, tout va très vite, on est à peine prévenu, il fait très chaud et je me marre parce que là c'est vraiment bon !
Le public commence à se fatiguer, mais c'est pas encore fini les amis, accrochez vous et sautez pas comme ça, vous suivrez pas ! ... Je me marre encore, wouaouh. Puis quand c'est calme, peut être les 10 ou 20 secondes entre chaque morceau, dans le public on entend 'EXCELLENT !!', et ce n'est pas que moi.
Si vous voyez ça passer dans l'année ou en 2007 (ils passent tous les deux ans non ?), courrez, c'est vraiment à voir.


Excellent !   18/20
par Karel iodine


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
168 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?