At The Drive-In

Acrobatic Tenement

Acrobatic Tenement

 Label :     Flipside 
 Sortie :    1996 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Sans le succès mérité de Relationship Of Command, il va sans dire que ce premier véritable album du groupe d'El Paso serait resté dans l'anonymat le plus total.

On saisit l'intention mais on ne la déguste pas à sa juste valeur. Pour 600$, la réalisation de ce premier LP est minimale (ça rappelle un autre groupe à certains...). Le groupe a un line-up et une attribution des postes très différents, le summum étant une légende voulant que la basse pour droitier fut tenue par un Omar Rodriguez gaucher ne pouvant pas accorder l'instrument à cause d'une tête de manche explosée... A l'écoute, on a tendance à s'en rendre compte, cela ne joue pas en la faveur du son...
La production ne peut que malheureusement mettre ce défaut en avant parmi d'autres, dont une impression de mise en scène rock lo-fi qui ne convient pas à la subtilité du groupe. Un rock garage à l'allure de musique de débutant. Le chant est quant à lui punky à en être chaotique, à se demander si Bixler n'a pas été désigné au micro pour sa capacité à pousser notes sans justesse et autres hurlements stridents...
Le seul plaisir se prend dans l'imagination: se suggérer ce que ces 11 morceaux auraient donné avec de plus grands moyens et la fougue découverte à partir de In/Casino/Out. On perçoit des bribes de talent mais le format bâclé n'élève l'objet qu'au rang d'anecdote.

Sans intérêt comparé à beaucoup d'albums de l'époque aux mêmes intentions...


Sans intérêt   8/20
par X_YoB


 Moyenne 13.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 24 mai 2006 à 22 h 35

Acrobatic Tenement est un très bon album punk-rock'n'roll qui marque le début de la carrière de feu At The Drive-In. En effet, on ne peut pas encore dire qu'il s'agit là du post émo-hardcore inédit auquel on aura droit sur les albums majeurs acclamés par la critique : In/Casino/Out et Relationship Of Command. Mais cet album passé inaperçu (faute de promotion et de moyens car signé sur Flipside... ), mérite véritablement notre attention.
Bien sur, le groupe d'El Paso ne maîtrise pas encore pleinement son sujet (parfois approximatif) mais il ressort de cet album une fraicheur réellement authentique, une fougue remarquable et une tension palpable qui font hérisser le poil.
Moins sophistiqué, plus accessible que les futures réalisations du groupe, cet album est un véritable bain de jouvence qui se clôt sur un "Porfirio Diaz" magnifico !
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
212 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus