At The Drive-In

In·ter A·li·a

In·ter A·li·a

 Label :     Rise Records 
 Sortie :    vendredi 05 mai 2017 
 Format :  Album / CD  Vinyle  Numérique   

17 ans après la sortie du mythique Relationship Of Command, At The Drive-In revient avec in·ter a·li·a. Le groupe s'était quitté en 2001 après une tournée épuisante où le succès et les discordes internes les avaient poussé à un hiatus indéfini. Cedric Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez ont fait naître The Mars Volta tandis que Jim Ward, Paul Hinojos et Tony Hajjar ont formé Sparta. Ce n'est qu'en 2012 que le groupe se reforme pour une série de concerts et de festivals, essayant en vain de raviver la flamme qui existait entre les membres du groupe dans les années 2000. Il faut attendre 2016 et le départ de Jim Ward du groupe pour que l'annonce d'une nouvelle tournée et surtout d'un album voient le jour. Keeley Davis (ex-Sparta) reprend le rôle de Jim Ward, ce dernier ne supportant pas le succès autour du groupe.

Suite à cette tournée en 2016 où At The Drive-In puisse dans ses joyaux In/Casino/Out, Vaya ou encore Relationship Of Command pour alimenter ses lives, les 5 membres du groupe entrent en studio pour préparer la suite de leur album mythique. L'objectif étant de retourner à leurs racines, à l'essence même de ce qui faisait la puissance et l'émotivité du son d'At The Drive-In. in·ter a·li·a était né.

in·ter a·li·a est un album abrasif. La puissance du son d'antan d'At The Drive-In est bien présente mais peut-être trop. Les premières écoutes sont épuisantes, l'album ne laissant aucun répit à l'auditeur. 17 ans le sépare de Relationship Of Command et les différences sont flagrantes. in·ter a·li·a est bien moins varié et original que son aîné mais compense par un son qui découpe tout sur son chemin. Certains passages rappellent le ATDI d'antan et d'autres Antemasque (groupe né sur les cendres de The Mars Volta regroupant Cedric Bixler-Zavala et Omar Rodriguez-Lopez). De manière globale et après avoir digérer le bestiau, cet album s'avère très intéressant et même carrément jouissif par moment mais décevra ceux qui s'attendent à la continuité de Relationship Of Command et au son qui a fait connaître At The Drive-In aux yeux du monde entier.

Mention spéciale à "Continuum", "Pendulum In A Peasant Dress" et "Hostage Stamps".


Parfait   17/20
par Pliskin


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
224 invités et 3 membres
Hpl
Dylanesque
X_Lok
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus