Les Thugs

Tout Doit Disparaitre

Tout Doit Disparaitre

 Label :     Labels 
 Sortie :    lundi 27 septembre 1999 
 Format :  Album / CD   

On n'ose à peine y croire, mais ce Tout Doit Disparaitre sonne bel et bien le glas de ce formidable groupe angevin, qui laissera une trace plus que durable dans l'histoire du punk-rock, mélangé à de nombreuses autres influences, français.
Ca commence par un enchantement, "This World Is Looking Great", où l'on retrouve tout : les guitares façon Thugs, les choeurs façon Thugs, la voix d'Eric Sourice, qui semble vouloir nous donner espoir en chantant 'I'm fighting cause I believe, this world is looking great'. Titre mid-tempo, magnifique, qui laisse la place à "Gone", plus directement punk-rock mais très mélodique et en même temps très psyché.
C'est ensuite un titre en français, lent et mélancolique, sur lequel Eric chante à nouveau l'espoir, bercé par des guitares réveuses ... ce qui laisse à penser que si les Thugs avaient écrit dans la langue de Molière, ils auraient rencontré un succès égal.
"Mio-Mio" prend ensuite le relais, quasi instrumental et obsédant, avec ses 'Hey, now-now' suivi de guitares maison, façon "Waiting" sur l'album Strike, puis on tombe sur un "The River" pop, proche de My Bloody Valentine et des regrettés St Johnny.Le reste oscile entre pop, rock et punk, avec cette petite pointe psyché propre aux Thugs.
"I'm Scared", fougueux et lové dans des choeurs une fois de plus superbes, "Good Way" rêveur, "In Town" punk-rock tel "July" sur As Happy As Possible, "Your Smile" ressemblant à ... Number One Cup, "I'm Kidding" qu'on aurait pu retrouver sur Still Hungry.
Et enfin, "Le Hamac", nouveau titre en français, lent si nant et mélancolique comme "Rester Debout", puis "I Loved This Way" sur lequel le gang d'Eric et Christophe plante une atmosphère sereine et nuageuse, sous-tendue par les guitares et une batterie 'roulante'; un titre tout en retenue, magnifique, agrémenté d'un chant à plusieurs, superbe conclusion d'un album aussi parfait que générateur de vifs regrets.
Hasta la vista les Thugs et merci mille fois !


Parfait   17/20
par Thurstonwill


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 mai 2010 à 22 h 16

Il paraît, d'après une personne croisée lors d'une soirée, que les Angevins attiraient moins de monde à leurs concerts lors de la der des ders de tournée. Je n'avais personnellement pas fait confirmer cette information. L'annonce du sabordage du groupe laissait un parfum amer et déjà nostalgique, accentué dès l'ouverture avec le superbe "This World Is Looking Great" : mur de guitares stupéfiant, le choeur d'Eric Sourice qui a l'air de dire "Voilà, c'est fini!". "Gone" prend la suite, considéré par certains fans comme une similitude moins psyché et noisy de "I Love You So".

Bref, Tout Doit Disparaître n'a rien d'un album décevant. Les Thugs 'punkrockent' toujours avec panache et envolée ("Mio-Mio", "I'm Scared", "In Town", "I'm Just Kidding"), partagent aussi des virées moins speed mais toujours mélodieuses ("Good Way", "The River", "Le Hamac") et peut-être que le chant en français se place parfois mal sur l'écrin musical ("Rester Debout"). Arrivent finalement les adieux avec "I Loved This Way", générique de fin où défilent par chant en solo puis collectif un bon nombre de titres du répertoire.

Du sabordage décidé, on en conclura un choix sage de la part d'un excellent groupe (peut-être) arrivé en bout de chemin.
Très bon   16/20







Recherche avancée
En ligne
228 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused