The Screaming Trees

Clairvoyance

Clairvoyance

 Label :     Velvetone 
 Sortie :    1986 
 Format :  Album / CD  Vinyle  K7 Audio   

Clairvoyance est le premier véritable album des Screaming Trees. Sorti un an après le EP Other World, il nous montre une bande de jeunes loups talentueux et sans complexes, prêts à fêter dignement leur entrée, si petite soit elle, dans la grande fête du Rock & Roll.

Au programme encore, de la pop psyché, du rock zeppelinien, et même un soupçon de punk stoogien ...
Malgré leur corpulence, les frères Conner démontrent une finesse redoutable qui, à défaut d'être vraiment originale, est terriblement efficace.
Mark Lanegan éructe ses chansons le regard goguenard, posant sa voix le temps de patienter entre deux cuites, et l'on comprend aisément pourquoi il a été une influence si déterminante pour le jeune Kurt Cobain.

D'une manière générale, l'ambiance est toujours aussi propice à la déconnade entre potes, et les Screaming Trees d'alors font preuve d'une naïveté et d'un amateurisme touchants. Cela dit, il ne faut pas s'y tromper ! Déjà sur ce disque, ils ont étés capables de morceaux d'anthologie. "Lonely Girl" est une pure décharge d'énergie, portée par un Lanegan royal, déversant une colère qui dénote avec le reste de l'album mais qui, paradoxalement, lui apporte un second souffle.
"Strange Out Here" pourrait être une chanson des Doors tant Mark Lanegan se la joue roi lézard ... avec bonheur heureusement.
La vraie faiblesse de Clairvoyance est la production de Steve Fisk. Aujourd'hui, elle sonne incroyablement datée. Les guitares sont lointaines, la batterie manque de souffle, et le son sature, par moment, au point de totalement fausser l'appréciation de certains morceaux. Ca tient peut-être de la réédition en CD qui est pourrie, nous n'avons jamais eu la chance de l'écouter en vinyl (il est quasi introuvable à un prix raisonnable) mais bon ... l'amateurisme a ses avantages et ses inconvénients.

Malgré tout, cela reste un album phare pour tout ceux qui veulent comprendre la genèse des Screaming Trees.
Les choses se compliqueront par la suite, le groupe fera face à d'incessantes bastons internes, à des départs, des retours ...
En attendant, sur Clairvoyance, ils sont encore soudés, encore naïfs ... et pas encore alcooliques.


Bon   15/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
173 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :