Screaming Trees

Other Worlds EP

Other Worlds EP

 Label :     SST 
 Sortie :    1985 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle  K7 Audio   

L'aventure des Screaming Trees commence au début des années 80 à Ellensburg, bourgade plouc du nord-ouest américain. Les pachydermiques frères Conner, Gary Lee et Van, cherchent à tromper l'ennui en faisant du rock, s'abreuvent de Black Sabbath, Led Zeppelin, 13th Floor Elevators et de Velvet Underground. A cette époque, ils font la connaissance d'un certain Mark Lanegan, personnage énigmatique qui finira par vivre et travailler chez la famille Conner, suite à des problèmes dans sa propre famille. Partageant les mêmes goûts musicaux, ils décident de former un groupe de rock ensemble et d'écumer les clubs alentours.

A la base, Mark Lanegan était le batteur du groupe, mais son piètre niveau le relégua bien vite au poste vacant de chanteur, et c'est un certain Mark Pickerel qui finira derrière les fûts.

En 1985, ils sortent enfin un premier EP sur Velvetone Other Worlds. Six chansons, pour un petit quart d'heure de musique. C'est peu, mais c'est pas grave, les choses sont lancées et nul doute que le jour de sa sortie fut l'un des plus beaux pour les protagonistes.
Sur ce disque, rien de ce qui allait faire la renommée de ce qu'on appela le grunge, dans lequel les Screaming Trees ont été malgré eux assimilés (comme tous les autres d'ailleurs, le grunge n'est qu'un mot). Le rock qu'ils pratiquaient alors n'a rien de sombre, c'est plutôt une sorte de pop psyché très influencée par les années soixante sur laquelle viennent se greffer des influences proches du sabbat noir et de Led Zep.
Les choses vont plutôt bien sous le soleil, et l'ambiance est plus propice à boire une bière entre potes que de s'ouvrir les veines entre deux poubelles. En dépit de leur jeune âge, les frères Conner et Pickerel démontrent un talent certain avec leurs instruments. Mark Lanegan quant à lui était loin d'avoir la voix qu'on lui connaît aujourd'hui... le temps, les cigarettes, et l'alcool ont fait un travail formidable, merci à eux ! Cependant il y a déjà quelque chose qui se dégage, un je-ne-sais-quoi, un sens de la mélodie, de la phrase ? Je ne sais pas.

Ce premier EP n'échappe évidemment pas à une production parfois hasardeuse et à l'inexpérience du groupe, mais on sent qu'ils se sont vraiment appliqués, et au final ce disque est très agréable à écouter. Il suffit d'écouter la chanson "Barriers" le matin pour avoir le sourire toute la journée ; et rien que pour ça on peut féliciter les jeunes Screaming Trees.


Sympa   14/20
par Max


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
115 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?