22 Pistepirkko

Besançon [La Rodia] - mercredi 16 février 2011

Lime Green DeLorean tourne au-dessus la lentille lumineuse. Tout en découvrant le tout nouvel album, l'essai de mémorisation des nouveaux titres joués à La Rodia de Besançon s'enclenche. Peu de détails surviennent hormis reconnaître certains airs comme ceux de "UFO Girl" et peut-être bien de "Stupid".

Le groupe finlandais passait donc pour quelques dates en France à l'occasion de ses trente années d'existence. Soirée débutée par un groupe local, Robespierre, puis par le duo You/Me dont Asko Keränen, bidouilleur infatigable en recherche de sons, fait partie, c'était une nouvelle fois à l'autre frère, PK, d'arriver seul pour deux ou trois titres avant d'être rejoint. Pour les quelques bisontins rencontrés ce soir-là, 22-Pistepirkko qui leur était alors jusqu'à ce soir-là méconnu était une bonne découverte entre des pauses calmes et les moments chauffés par les riffs brûleurs de PK Keränen. Pourtant, ce concert m'avait paru moins prenant que celui de Laval presque trois années en arrière. De la légère dépréciation personnelle, la cause n'était dû qu'à la fatigue, d'un "Birdy" souhaité un peu plus 'magique' et quelques déséquilibres sonores intermittents entre basse et guitare lors de "Motorcycle Man" ainsi que les titres inédits du nouvel album annoncé qui demandaient le temps d'adaptation, ce qui n'était pas évident au bout d'uniques écoutes. Il n'y avait pas de quoi avoir des regrets de s'être déplacé non plus, au contraire. Pour le toujours bon "Texacoson", d'autres classiques et surtout "D-Day", pris dans une version étrange de You/Me avec la vision en contre plongée de Espe Haverinen mystérieux, frange au-dessus de son visage qui demeurait dans l'ombre.

A suivre...


Bon   15/20
par Pascha


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
161 invités et 2 membres
GBV_GBV
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?