The Breeders

Saint-Malo [La Route Du Rock, Fort Saint-Père] - jeudi 14 août 2008

The Breeders arrive pour réveiller le fort après une prestation assez molle de Tindersticks. Kim Deal a l'air contente d'être ici, cela fait déjà plaisir à voir.

Les basses et guitares scient l'air dès les premières mesures. On remarque tout de suite un son particulier. Musique forte, des basses très en avant bavent, pour un son crade même, cela s'entendait nettement dans les moments plus calme mais qui passe tout à fait dans les énergiques qui étaient nombreux ! The Breeders ne désirait sans doute pas reposer nos oreilles !
Le son continue à être étrange, cela pourrait-il être fait exprès ? Les fans paraissaient sceptiques, je ne connais que très peu The Breeders mais ils ne boudaient pas leur plaisir. On dirait que la musique a subi un effet distorsion et de réverbération., j'ai l'impression d'avoir un son psychédélique des années 60. Mais bizarrement cela ne m'a pas gêné pour apprécier leur concert, car The Breeders arrivait très bien à en découdre avec ça. Chose aussi surprenante qu'agréable. Cette musique très rock et énergique se confondait bien à cette ambiance crasse, insolente même, The Breeders se permet de bien jouer, de nous faire aimer leur musique sans avoir un son parfait.
Kim Deal s'efface à 2 occasions pour laisser le beau rôle à sa sœur et partir dans une formation de power trio plutôt efficace, c‘est très bon, la jeune fille est plus fine de silhouette que son aînée ! Lorsqu'elle prend la guitare sèche le contraste électrique est tout aussi plaisant. Même si en fin de concert ils auraient pu se passer d'une chanson au tempo plus lent chantée assez maladroitement en espagnol, il y aura sûrement encore un peu de travail à ce niveau mais on remarque la prise de risque, et on préféra souvent une pareille originalité à un manque, à l'instar de Tindersticks. Et la reprise " Happiness Is A Warm Gun " est aussi une belle surprise !
Inutile de revenir en détail sur les tubes comme Cannonball, qui fût joué sans accro. The Breeders a très bien assuré, balançant son rock sorti tout droit des années 90 nous ramenant dans une certaine nostalgie plutôt confortable !


Très bon   16/20
par Kaliayev


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
104 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans l'idée d'une playlist thématique mais néanmoins hebdomadaire, vous préférez :