Liars

St Malo [La Route Du Rock] - vendredi 11 août 2006

Nous sommes Vendredi, premier soir du festival de la route du rock... Après 18h30 de bus et le passage des groupes de la soirée (entre autre Mogwaï), les Liars arrivent enfin a 2h30 du mat !!! Il faut le dire, j'étais venu en priorité pour eux, j'avais adoré leurs cds et voulais vérifier leur réputation de scène où ce serait paraît-il de la folie furieuse.
Premiere impression étonnante, beaucoup de monde part après Mogwaï, et les caméras s'arrêtent de filmer. Merde ! Les Liars, vous connaissez pas ??? "I.. I am the Boy, She...She is a girl" C'est pas passé sur les ondes ça ?
Bref pas grave, les 3 bougres arrivent (3 ça suffit pour faire leur son ??) et démarrent illico presto à fond la disto. Le chanteur est déjà, disons le franchement, complètement fou, il fouette sa gratte à tout va, gesticulant comme un démon, langue sortie, dans le plus grand bonheur du public... un son digne d'une fin de concert à la Nirvana. Tout ça rythmé avec la batterie renforcée par le troisième musicien aux tomes, tout autant déchaîné. Voilà le cadre est fait. La suite sera comme l'intro, distorsion, cri, rythme tribal, dans un style bien plus hardcore que les disques, m'enfin c'est pas plus mal pour un live, comme ça il y a de quoi se trémousser. Ils enchaîneront leurs classiques sans discontinuité.

Le chanteur est très sympathique, parle avec le public (en français !). Ca fait du bien après les Mogwaï qui on pas bronché du concert, tirant leur tronche de chiens battus...ce qu'ils ne manqueront pas de faire remarquer.
'Fuckkkk Mogwaï !!!!' mouarf ce que la foule peut être bête !

Au final un super concert, une ambiance de folie avec un public qui ne s'y prête pourtant pas (quand on voit les autres groupes...), un groupe déchaîné, avec une atmosphère bien à eux.
On reprochera quand même un son mal géré de la part des ingés quand les 2 grattes crient à tout va (je reconnais, ça doit pas être facile..) et un set pas bien long par rapport aux autres groupes (Une heure, Mogwaï 2 !).
Je peux le dire, c'est un des meilleurs concerts que j'ai vu, un de ceux où il se dégage une sacrée énergie, de rage, de folie... Pur bonheur.


Excellent !   18/20
par Uprising


 Moyenne 18.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 27 août 2006 à 09 h 30

En débarquant au fort Saint-Père, je connaissais à peine les Liars, j'avais tout juste entendu un ou deux morceaux de leur premier album qui ne m'avaient franchement pas bouleversé. Et là se produit vraiment quelque chose, quelque chose que j'avais vainement attendu toute la soirée après des têtes d'affiches dont il est difficile de dire laquelle fut la plus décevante, en un Calexico qui se caricaturise jusqu'au plus supportable et Mogwaï qui nous a livré un concert infiniment chiant. Bref, j'ai pris la grosse claque.
C'est enfin là que je retrouve le plaisir d'être à un festival, se retrouver par hasard face à un groupe pour lequel on aurait pas fait le déplacement, et qui vous en colle plein les oreilles et les mirettes au point de balancer dans la gadoue les bouchons d'oreilles pour pas en perdre une miette.
La musique et d'une rare intensité hypnotique et tribale, difficile de comprendre ce qui se passe, mais après tout quelle importance, on est happés, emportés par ce concert, qui nous mène sur des terrains sonores inconnus.
Bien sur, même s'ils en donnent l'impression les Liars ne sont pas sortis de la terre ou du bitume tout équipés et ont pourrait trouver des points de comparaisons avec un certains nombres d'autres groupes, mais l'impression brute est la plus forte, on est là face à des gars qui tiennent leur truc, un truc terriblement affriolant et novateur, un nouveau son noise surgit de la guitare d'Angus sans même qu'il ait besoin pour ça de se servir de sa main gauche de tout le concert, bref un grand moment de rock, un grand moment tout court.
Exceptionnel ! !   19/20





Recherche avancée
En ligne
191 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard