Experience

Hémisphère Gauche

Hémisphère Gauche

 Label :     Labels 
 Sortie :    mardi 23 mars 2004 
 Format :  Album / CD   

Le deuxième volet d'Expérience s'ouvre enfin, et dès le premier titre "Résumé De futurs Episodes Précédents", on contaste que le son a mûri et que le discours se fait plus dur que sur Aujourd'hui Maintenant. Entouré de ses compagnons de scène, Michel Cloup laisse faire l'alchimie de groupe. Expérience a abandonné les plages narratives et propose aujourd'hui, une musique plus directe, servie par des textes qui le sont tout autant.
De "Too Much Love" à "Pauvres Petits Occidentaux", le discours est volontairement incisif: marre du contexte actuel. On ne pourra pas dire qu'on n'aura pas été prévénus comme l'illustre "Le Diable Sur Ta Porte", il n'est plus temps de subir. Expérience appelle, si ce n'est à l'insurrection, à la réflexion et à l'engagement.
La musique est là pour soutenir le discours, un son massif, des guitares tranchantes dopées aux samples. Expérience s'affranchit des codes du rock, le décloisonne et en profite pour inviter les rappeurs de La Caution sur 2 titres.

Michel et les siens enfoncent le clou. Cet album est celui d'une révolution souterraine en marche, où l'on remue autant la tête qu'on tape du poing.


Excellent !   18/20
par Zoomer


 Moyenne 14.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 22 mars 2004 à 15 h 50

"Resumé De Futurs Episodes Précedents" ouvre avec force et intérêt un disque qui au final se révèle assez indigeste... cela me fait mal de l'ecrire, mais c'est bien la première fois qu'un disque de/avec Michel Cloup me deçoit. "Too Much Love" que l'on avait découvert en concert retient encore l'attention, puis cela se gâte. Le groupe (puisque Experience est maintenant vraiment un groupe, et c'est peut-être le problème ??) perd en finesse, en souplesse ce qu'il gagne en efficacité: le son est très gros mais sonne plus comme un groupe de métal que par le passé. On a l'impression que Michel et les siens ont voulu à tout pris ecrire des hymnes rock aux refrains que l'on peut entonner avec eux le poing levé... cela fonctionnera peut-être sur scène (ou le groupe a toujours excellé) mais sur disque on en a marre au bout de quatre titres, le résultat etant souvent lourd (le très facile "I Wanna Be Somebody Else" en tête). La subtilité et la simplicité du précédent disque sont mises au placard, et ces deux éléments faisaient qu'Experience etait un projet touchant. Quitte à refaire la comparaison, ce disque qui se veut coup de poing, sonne assez ridicule et un peu "musiques de jeunes" en comparaison de, au hasard, Programme. Au final le meilleur titre se relève être l'hypnotique "Pauvres Petits Occidentaux" avec la Caution, excellente surprise au milieu d'un mur de son souvent inutile et vain. Dommage.
Pas terrible   9/20



Posté le 22 avril 2004 à 18 h 21

Michel Cloup n'est pas rigolo. Ceux qui ont suivi son parcours le savent bien. Expérience, c'est pas rigolo. Alors bien sûr, on pourra regretter la légèreté ou la philosophie anti-intellectuelle des "garçons ont toujours raison", les guitares pleureuses ou mélancoliques des premiers morceaux de Diabologum mais à quoi bon, Michel a toujours raison. Aujourd'hui, c'est urgent, il faut tout péter. Alors on écoute Repeater de Fugazi. On invite des rappeurs et on explose. Cet album est froid, lourd, métallique, désespéré. Peut-être celui qui ressemble le plus à Michel Cloup. En fait, Lucie Vacarme était juvénile et boutonneux, Diabologum, adolescent, déconneur et triste à la fois. Expérience sera adulte, direct et froid. Et alors ?
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
74 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Si je vous dis beauté féminine vous me répondez ?


Elysian Fields
Emily Haines
Emiliana Torrini
PJ Harvey
Mazzy Star
Blonde Redhead
Cat Power
Peaches