The Black Angels

Clear Lake Forest

Clear Lake Forest

 Label :     Blue Horizon 
 Sortie :    samedi 19 avril 2014 
 Format :  Mini Album / Vinyle   

Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps avant d'avoir de la nouveauté signé Black Angels. Comme en 2011, ils nous refont le coup de l'EP sorti à l'occasion du Record Store Day.

Sans véritable surprise, ce disque composé de 7 nouveaux titres reste dans la droite lignée de ce qu'on a pu entendre avec Indigo Meadow. On a affaire là à un son rock psyché typé 60's moins planant qu'à l'accoutumée, et donc plus direct, oubliant les longueurs. À tel point qu'un seul morceau dépasse les quatre minutes, le bijou de cet opus : "Linda's Gone", qui rappel avec bonheur le passé du groupe et surtout son amour pour la musique du Velvet Underground.
Le présent des Black Angels, c'est une musique plus accessible, un peu plus édulcoré tout en gardant une touche "sale" (reverb/fuzz) comme le démontre bien "Tired Eyes". C'est parfois même à la limite de nous donner envie de danser façon mods sur "The Flop" et c'est là que réside le danger de leur évolution, à force de trop vouloir flirter avec les aspects pop des 60's, ils vont finir par y plonger un peu trop... Et avouons le, ce n'est pas du tout ce qu'on attend de ce groupe. Ce qu'ils font de mieux, c'est des chansons comme "Diamond Eyes", "The Occurance at 4507 South Third Street" ou encore "The Executioner", celles qui sentent bon les Doors et le 13th Floor Elevators, qui posent directement une ambiance assez lancinante et qui s'excitent au fil des minutes (ou secondes pour leur nouvelle formule). Et ça ils en sont encore capables, sauf qu'ils mettent désormais moins de temps à arriver à un bon résultat.
Alors madame et messieurs des Black Angels, faites vous plaisir de temps en temps à la frontière de l'acid-pop sur des Face B ou EP exclusifs, mais n'y prenait pas trop goût et surtout ne la franchissez pas, vous êtes bien mieux dans le pays du rock psyché comme vous venez encore de le démontrer.

Le groupe a encore de bonnes idées, mais qui surprennent rarement et surtout, on commence déjà à entrevoir les dangers de leur récente évolution sonore. Ils devraient faire attention à ne pas trop vouloir attirer un public plus large avec de mauvaises méthodes qui ne leur siéent pas trop. Clear Lake Forest reste tout de même dans sa majorité un bon disque.


Bon   15/20
par Beckuto


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
290 invités et 1 membre :
Happy friday
Au hasard Balthazar
Sondages
Pour toi, la réponse à la grande question sur la Vie, l'Univers et le Reste est :