Unwound

Rat Conspiracy

Rat Conspiracy

 Label :     Numero Group 
 Sortie :    vendredi 14 mars 2014 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Voici donc Rat Conspiracy, le deuxième coffret promis par Numerogroup sur une série de 4, retraçant l'histoire du combo indé/punk d'Olympia.
Suite de Kid Is Gone donc, sorti fin 2013, qui recueillait les démos, les sessions radio, et autres bricoles du début avec leur premier batteur, Rat Conspiracyreprend la route en 1993 avec l'arrivée de Sara Lund. Avec elle, le groupe a vraiment trouvé le son, son empreinte définitive, en s'appuyant sur la fureur du punk hardcore de la côte Ouest, mais en y ajoutant des compositions introspectives, des paroles sombres, soit murmurées, soit criées par le chanteur guitariste Justin Trosper, ainsi qu'une musique qui mélange sans complexe mélodies et saturations sonores.
Rat Conspiracy devait être, à l'origine, le nom de l'album Fake Train, sorti en 1993 et que l'on retrouve ici dans son intégralité, suivi par l'album New Plastic Ideas (enregistré la même année mais sorti en 1994) sur le deuxième CD. Suit une collection de raretés reprenant les singles Mkultra et Negated sortis en 1994 ainsi que des sessions radios et des titres parus sur d'anciennes compilations sur le troisième CD.
Le tout, comme le premier, sort dans un coffret classieux comprenant toujours une quantité foisonnante d'archives et de photos.
Pour les amateurs qui se souviennent du groupe, il y aura sans doute une certaine satisfaction à voir que Numerogroup s'implique à faire redécouvrir Unwound ; satisfaction aussi pour le prix du produit qui reste, compte tenu du traitement qui lui a été réservé, plus qu'abordable. Cependant, ça reste un objet de collection, pour les fans inconditionnels, pour les quadras d'Olympia ou de Seattle qui se remémorent avec nostalgie une époque où toutes les radios et tous les producteurs du monde se battaient pour signer le moindre petit combo de l'état de Washington. Unwound n'est jamais monté sur le moindre podium et s'est souvent vautré sur scène, mais il y a sur les deux albums présentés ici, ainsi que sur les bonus, le témoignage d'une rage pure, de dérapages sonores et artisanaux pondus avec les tripes et du matos un peu cheap.


Très bon   16/20
par Palikao


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
60 invités et 2 membres
R.i.p Auckward
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard