Nostromo

Hysteron - Proteron

Hysteron - Proteron

 Label :     Metal Blade 
 Sortie :    juin 2004 
 Format :  Compilation / CD   

S'il y a bien un domaine sur lequel je n'attendais pas Nostromo, c'est bien celui de l'acoustique. Certes, il y en avait un peu sur le morceau "Turn Black" de l'opus précédent, mais de là à enregistrer tout un album, j'avoue que c'est déconcertant.
Reprenant donc six morceaux phares de sa discographie, Nostromo démontre tout d'abord qu'en dehors des effets, ils savent aussi jouer (le solo de "End's Eve"), et surtout que leurs compositions sont d'une richesse incroyable. La voix se fait murmure, avec un léger écho, et s'accommode parfaitement de ces nouvelles versions plus intimistes. Alors certes le fan de grind risque de se les bouffer à l'écoute de "Hysteron – Proteron", mais je gage que les fans de Nostromo sauront apprécier à sa juste mesure l'effort effectué ici, d'autant qu'un titre comme "Sunset Motel" dégage quasiment autant de puissance que la version originale. Le son est excellent, avec une guitare chaude et bien sûr prépondérante mais on constate surtout à quel point les morceaux sont bien construits, variés, avec des riffs dont l'efficacité ne doit ici plus rien à mur d'amplis.
Sans être une révolution ni l'album du siècle, Nostromo propose un testament original, contre point intéressant de ce qui fut sans doute un des meilleurs groupes de grind core de ces dernières années.


Sympa   14/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
131 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused