Drudkh

Forgotten Legends

Forgotten Legends

 Label :     Supernal Music 
 Sortie :    dimanche 23 février 2003 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Drudkh signifie "bois" en sanskrit. Et l'on sent, dès la vision de cette pochette mordorée plus automnale qu'un plateau de fromages envoyé valdinguer par une bourrasque, que ce n'est pas innocent. Forgotten Legends est en effet si monolithique et linéaire qu'il n'évoque qu'un gigantesque tronc d'arbre, les textures de guitares saturées en formant l'écorce impénétrable. Les riffs roulants et massifs sont néanmoins mélodiques et étouffent presque le chant guttural et haineux, le délestant de son agressivité. Les paroles ne sont pas connues, et même si elles sont censées dériver des travaux de poètes ukrainiens du XIXème siècle, mieux vaut sans doute ne pas trop se pencher sur leur sens quand on connaît Hate Forest, l'autre projet de Roman Saenko, aux thèmes plus qu'ambigus. Les morceaux sont de toute façon plus souvent sans chant, laissant la part belle à la batterie qui n'en fait pas trop et au véritable mur de son que forment les guitares. En parlant de guitares, une acoustique viendra de temps à autres donner un petit aspect folk plus que bienvenu, mais sans jamais que l'électrique ne se taise.
Forgotten Legends est vraiment, selon moi, un album de black metal qui n'en est pas un. C'est définitivement du black metal, tout en étant à la fois suffisamment loin des clichés du genre et bien au-delà de ce que le terme peut laisser imaginer. Une musique incroyablement massive et mélancolique, mais pour autant ni très oppressante, ni très déprimante. L'écoute demande tout de même pas mal d'endurance, la densité du son donnant l'impression de nager dans les feuilles mortes. Et si la durée totale ne dépasse pas les quarante minutes, l'album se compose de seulement trois morceaux, durant entre neuf et seize minutes. La dernière piste est quand à elle consacrée à l'épilogue de circonstance : trois minutes de la rumeur d'une forêt sous la pluie et l'orage dans laquelle se fondent les assauts de guitare répétés et qui nous apparait alors comme étonnamment douce et reposante.


Excellent !   18/20
par Jumbo


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
369 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?