Fugazi

Furniture EP

Furniture EP

 Label :     Dischord 
 Sortie :    lundi 22 octobre 2001 
 Format :  Maxi / CD  Vinyle   

Sorti le même mois que l'exceptionnel album The Argument, ce EP de Fugazi contient 3 titres tous inédits.
L'excellent post-hardcore "Furniture" déchire tout, avec son groove acide et puissant et ses sons efficaces et oppressants. Puis l'instrumental "Number 5" met la patate avec ses guitares à la fois crades et belles via arpèges mélodieux, rythmiques efficaces et larsens jouissifs, tandis que "Hello Morning" remet une couche d'emocore comme on l'aime.
Du tout bon, poil au menton.


Parfait   17/20
par X_Shape104


  Ecoutable sur : https://fugazi.bandcamp.com/album/furniture


 Moyenne 17.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 10 juin 2007 à 19 h 46

Sorti en même temps que The Argument, Furniture propose trois morceaux qui détonnent avec ce dernier. En effet, on comprend nettement pourquoi ces trois titres ont été sortis de l'album: ils s'inscrivent dans la lignée des premiers disques de Fugazi et rappellent un passé révolu.

On a donc droit à l'enregistrement de "Furniture", un des premiers morceaux composé par le groupe. Joué régulièrement sur scène, celui-ci n'avait pas encore eu droit à une version studio. On retourne du coup à l'époque des premiers EPs. Ce morceau se rapproche en effet assez de "Waiting room" ou de "Bad Mouth". Groove énorme, chant fédérateur et moments de déchargement d'énergie salvateurs; qu'il est bon de se plonger à nouveau dans ce hardcore dont le groupe seul détient le secret.
Ensuite, "Number Five" ou comment Brendan Canty prouve en trois minutes qu'il est le meilleur batteur de punk !! Il tisse des rythmes énormes sur des mélodies rondes et redondantes et transforme ce morceau instrumental en monument rock'n'roll d'une énergie hallucinante. Il ne fait pas une démonstration technique extrême mais, par un feeling énorme, envoie juste ce qu'il faut pour rendre ce morceau parfait.
Finalement "Hello Morning", un morceau bien virulent, vient clôturer ce disque. Rythmique hachée et chant énervé de Ian MacKaye pour achever ce retour dans le passé pour le groupe.

On comprend aisément pourquoi ces morceaux ne sont pas présents sur The Argument. Cet album possède une cohérence qui aurait été ébranlée par ce Fugazi old-school. Malheureusement, le fait d'avoir enregistré en studio de vieux morceaux veut peut-être signifier que le groupe conclu ce qu'il avait en plan avant de tirer définitivement sa révérence. Une manière de boucler la boucle...
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
124 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Selon vous, quel intérêt les side-projects offrent-ils au rock indé ?