Fugazi

13 Songs

13 Songs

 Label :     Dischord 
 Sortie :    avril 1990 
 Format :  Compilation / CD  Vinyle   

Cette compilation à la sobre pochette rouge combine les deux premiers EPs de l'excellente discographie de Fugazi : leur 'self titled' de 1988 et leur Margin Walker de 1989. Déjà, la patte Fugazi est claire et imposante, mais dans une version plus lumineuse et énergique, moins tendue ou sombre que par la suite. Le premier EP, contenant parmi ses sept titres les incroyables classiques "Waiting Room" et "Bad Mouth", est sans aucun doute un coup de maître pour une première réalisation. Le second EP, ouvert par un "Margin Walker" énervé, est un peu en retrait. Néanmoins, 13 = 7 + 6 = 18, excellent !


Excellent !   18/20
par Poupin'X


  Ecoutable sur : https://fugazi.bandcamp.com/album/13-songs


 Moyenne 17.25/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 22 mai 2004 à 19 h 33

Né des cendres de la scène punk américaine, comptant parmi les membres du groupe des activistes de la première scène scène punk américaine (Minor threat, Embrace, ...), Fugazi pour son 1er album, nous offre un Chef d'Oeuvre .... Treize chansons gonflées à l'énergie punk, guitares larsenant à tout va, le tout assis sur une rythmique en béton armé, groovant presque à certains moments ...

Tout est déjà là : La rage de Ian Mckaye, le chant cathartique de Guy Picciotto, la basse solide de Joe Lally et le groove de Brendan Canty ; car si cet album porte encore les traces du punk US, Fugazi propose avec "13 Songs" une nouvelle voie dans le rock alternatif, dans laquelle s'engouffrera bon nombre de groupes !
Exceptionnel ! !   19/20



Posté le 26 avril 2005 à 23 h 50

Regroupant les 2 premiers EPs du groupe, ce 13 Songs est un excellent moyen de se familiariser avec les débuts du groupe aux côtés de leur premier LP Repeater.

Un peu comme pour Sonic Youth et leur Daydream Nation, le premier EP avec "Waiting Room" et "Suggestion" regroupe ce à quoi des générations de fans de Fugazi vont comparer les autres albums du groupe (à tort ?). Plus simpliste, ce premier EP transpire néanmoins d'une fougue extraordinaire et d'une maturité impressionante pour un groupe tout juste formé.

Avec le deuxième EP, l'élément le plus frappant reste les débuts de Picciotto à la guitare. Il rajoute ainsi une composante beaucoup plus noise au groupe, se chargeant des aspects plus abstraits de leur musique. Se complémentant l'un l'autre, Ian McKaye et Guy Picciotto développent avec ce deuxième LP ce qui deviendra un des plus grands atouts du groupe que ce soit en concert ou sur CD.
Excellent !   18/20



Posté le 12 décembre 2005 à 02 h 51

12 ans ont passé entre 13 Songs et The Argument... et ça se voit. Pas pour la qualité même, parce que de ce côté-la, le groupe de Ian McKaye est resté irréprochable ...

Mais on ne peut pas nier l'évolution musicale, un gain en maturité diront certains. Je ne critiquerai pas gratuitement un album tel que 13 Songs, qui est très bon. Mais quelque peu immature ... mais bon ... mais immature ... mais (...)

Ceci dit, en réalité on ne peut même pas leur en vouloir, c'est un peu pour ça qu'on les aime. On reconnaît déja la p'tite marque de fabrique, avec notamment les grosses guitares saturées mises en avant (ce qui, après coup est une analyse aussi fine que dire que Matmatah a probablement des influences bretonnes). Et encore une fois, pour ma part appréciant beaucoup l'évolution musicale de la carrière de ce groupe, je regretterais presque qu'il n'en soit pas ainsi. Donc pour en revenir à l'essentiel, c'est-à dire : 'Est ce que cet album est réussi ?'

Evidemment.
Sympa   14/20







Recherche avancée
En ligne
209 invités et 4 membres
X_Wazoo
El rodeo
X_Lok
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques