Queen Adreena

Taxidermy

Taxidermy

 Label :     Warner 
 Sortie :    lundi 10 avril 2000 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Dire que "Taxidermy" est un album noir et malsain serait comme si on qualifiait "Dirty" (Sonic Youth) d'album acoustique.
Si on veut se faire une idée des pensées les plus obscures, les plus malsaines, les plus déjantées qui peuvent traverser l'être humain, comment faire ?
"Taxidermy" est là pour ça : via ses morceaux aux rythmiques lourdes, au chant tantôt angélique, tantôt diabolique, aux guitares lascérantes, au xylophone si décalé, on se confronte à des ambiances réellement palpables, entre damnation et bénédiction. Cet album de Queen Adreena est un aller direct pour le purgatoire... Ou le paradis ? Ou l'enfer ? ... En tout cas, un enfer sexuel, chaud et moite, où finalement on s'amuse bien, car c'est ça qui est bon !
Vendez-moi votre âme, et montez dans mon "Taxidermy"...


Excellent !   18/20
par X_Shape104


 Moyenne 17.20/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 12 juillet 2002 à 18 h 51

Attention, ceci est un disque agressif !
On peut parler de cold-wave, une sorte de Joy Division passé à la moulinette métal. La batterie est tribale (pas une once de symbale sur ces chansons rageuses), la basse saturée, la guitare très très électrique. Mais la reine, dans l'histoire, c'est surtout la voix de la chanteuse, presque lyrique, qui se pose à merveille sur ces mélodies dévastatrices. On retiendra les deux chansons calmes "Yesterday's Hymn" et son ambiance extraterrestre, ses choeurs étonnants, ainsi que "Weeds" qui clotûre cet album sombre par ses arpèges acoustiques lumineux.
Bon   15/20



Posté le 15 juillet 2002 à 11 h 33

Leur premier groupe Daisy Chainsaw avait annoncé la couleur....nouveau groupe nouveau nom, Queen Adreena avec "Taxidermy" met le speed, ça c'est indéniable. Gros son lourd de guitare métalleux et voix quasi féérique féminine forment une alliance très originale. De plus, ce qui est assez sympa, c'est qu'il y a plein de pistes rom sur leur cd, ce qui renforce leur côté artistique visuel très particulier... Bref, un très bon disque.
Très bon   16/20



Posté le 05 août 2005 à 11 h 18

Je pense que cet album est de loin mon préféré du groupe, que j'avais découvert avec le titre "Pretty Like Drugs". Autant j'aime la violence brute de "Drink Me", la sensualité plus posée mais néanmoins toujours malsaine du dernier en date "The Butcher And The Butterfly" ; autant "Taxidermy" frôle pour moi la quasi perfection.
Quelle beauté ces titres mélancoliques et écorchés, cette voix de petite fille toujours sur le fil, la douleur qui transpire dans les ambiances .... C'est bien simple depuis que j'ai -enfin !- pu mettre la main dessus, je l'écoute en boucles. Fabuleux !
Excellent !   18/20



Posté le 16 mai 2008 à 21 h 08

Queen Adreena est sans nul doute un groupe très particulier, disons pas très facile d'accès, et dont la musique peut faire un peu peur... Mais la beauté est la beauté, et ici je pense qu'elle est difficilement contestable !

"Cold Fish", première chanson dont je vous ferai grâce, par décence, d'expliquer en détail le titre, vous plonge brutalement, en deux minutes, dans une atmosphère... érotico-glauque, si je puis dire, qui sera celle de tout le disque, et de la musique de Queen Adreena en général. Riff de guitare implacable, voix quasi aérienne, de quoi vous laisser pantois (pends-toi... euh... je suis désolée pour ce petit message subliminal mais le jeu de mots s'imposait...)
S'ensuivent d'hypnotiques ballades étranges et inquiétantes, comme "Madraykin", "Yesterday's Hymn", "Hide From Time" ou encore "Pretty Polly", diabolique... La guitare est parfois langoureuse, parfois brutale, la batterie est totalement minimaliste, c'est à la fois trash et poétique, sensuel et morbide. Les mélodies sont très recherchées et envoûtantes à souhait.
Puis une chanson complètement barrée, "X-Ing Off The Days", qui montre bien l'immense potentiel de ce groupe... Et je passe sur les autres morceaux, tout aussi excellents. L'album s'achève sur un "Weeds" apaisé et triste.
Quant à la voix de Katie Jane Garside, elle mérite bien quelques lignes... Un troublant mélange d'innocence et de perversité, une voix de... petite fille possédée par le démon, si je puis dire, aguicheuse, schizophrène et suicidaire... D'ailleurs, cette fille a l'air complètement dingue (tendance très poussée à l'exhibitionnisme, entre autres...), en gros, elle est unique, en parfait accord avec son groupe : on adore ou on déteste.

Un disque certes bizarre, déroutant au premier abord, mais vraiment d'une beauté unique. Une perle rare.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
136 invités et 1 membre :
X_Wazoo
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques