Queen Adreena

Bordeaux [Théatre Barbey] - lundi 28 avril 2003

La soirée organisée par "Les filles s'en mêlent" commence par Cobra Killer. Deux filles à fortes poitrines, cheveux longs, vêtues de minuscules robes noires s'avancent sur la scène de Barbey. Elles chantent ou crient sur un sampler, se versent du vin de Bordeaux dessus, font du hula-hoop, et se roulent par terre. Super... N'ayant jamais écouté le moindre morceaux de Queen Adreena mais ayant entendu parlé de son attitude sur scène et notamment de son côté exhibitionniste, je me fais du souci avant son entrée en scène. Pourquoi suis-je venue ?
La belle rentre sur scène, l'air candide, robe claire et fleurs dans les cheveux et commence à chanter quelques notes d'une voix douce, elle ressemble à un petit ange ...qui bien vite, va se transformer en véritable furie. Comme possédée par je ne sais quel démon (celui du rock peut être), elle nous offre un show hallucinant devant lequel je resterai hypnotisée jusqu'à la fin. En effet, assister à un concert de Queen Adreena, c'est en avoir plein les oreilles tellement sa voix est puissante et torturée mais c'est également un spectacle pour les yeux. Cette chanteuse vit réellement sa musique, on le constate notamment lorsqu'elle frappe son guitariste (pauvre Crispin, qu'est-ce que tu t'es reçu sur la gueule ce soir-là !), ou lorsqu'elle se jette par terre, puisqu'elle est dans ces moments là, ultra violente... Par ailleurs, elle peut être tout aussi impressionnante dans des morceaux calmes où l'on va la découvrir, tortillant sa robe, comme une petite fille torturée...
Tout simplement surprenant !


Parfait   17/20
par Lisou


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
131 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :