!!!

Louden Up Now

Louden Up Now

 Label :     Warp 
 Sortie :    mardi 08 juin 2004 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Guerre du punk/funk, épisode 4.

Résumé des épisodes précédents:
Episode 1: En 2000, à New York, un jeune groupe appelé Radio 4 surprend tout le monde avec son premier album, The New Song And Dance, qui remet au gout du jour Gang of Four et The Clash en même temps, en y ajoutant une touche très dansante.
Episode 2: En 2002 Radio 4 revient avec un nouvel album. Cette fois-ci on ne fait plus le malin, et Gotham! devient le classique du genre naissant qu'on nomma punk/funk. Certains seraient même toujours traumatisés par les basses monstrueuses du fameux "Dance to The Underground".
Episode 3: Un an plus tard, un autre groupe new-yorkais inconnu au bataillon, mais ayant déjà sorti un album et un EP lorgnant vers la no-wave, publie son nouvel album Echoes que l'on rattache bien vite au punk/funk.

Episode 4, donc. Eté 2004, New York.
Une bande de 8 tarés jette à la face du monde son nouvel album. On sait immédiatement que The Rapture et Radio 4 ont trouvé leur maître. Il a nom à faire pâlir tout moteur de recherche qui se respecte. Alors tout de suite, au vu des extraordinaires performances lives du machin, tout le monde se hâte de prononcer le même avis: "Ouais cet album est pas mal, mais il ne tient pas la comparaison avec les concerts". Je confirme, pour avoir fait l'expérience cet été. Mais franchement, qu'est-ce qu'on s'en fout ?
Ce qui compte, pauvre type, c'est que ce putain de disque, une fois dans tes oreilles, il n'en sort plus, tu m'entends, et que tout ce que tu sais, c'est qu'au beau milieu de la nuit dans ton lit tu as les jambes qui flagellent encore à la simple idée des rythmes déglingo-bizaroïdes de percussions de "Dear Can", sur la ligne de basse énorme de "Shit Scheisse Merde Part 2", sur le chant d'"Hello? Is This Thing On?", sur la montée hallucinante du fameux "Me And Giulliani Down By The Schoolyard (A True Story)", sur le clavier de "Pardon My Freedom", et que dès que t'entends un morceau du disque tu peux pas t'empêcher de secouer ta tête en rythme, de balancer tes genoux en rythme et de sortir un rire de débile mental (accessoirement).
Dès l'arrivée des premiers glissements de basse sur l'introductif "When The Going Gets Tough, The Tough Gets Karazzee", on est prévenu: Disque Chimique. Toxique. Vous venez de rentrer dans une autre dimension où des sons étranges s'assemblent avec les paroles les plus connes jamais entendues ("Like I give a fuck, Live I give a shit about that fuck, Like I give a fuck about that motherfuckin' shit", "Well sometime's you don't say nothing, cause you got nothing to say; and sometime's you tell it all, cause there's no one listening", ou le désormais fameux (et qui a fait dire à certains que ce disque était très politique): "What did Georges Bush said when he met Tony Blair? Shit Scheisse Merde, he said 'Do act like you care and I act like I care and we both stay rich'. Stay rich like Shit Scheisse Merde") dans un seul but: faire danser l'auditeur du début à la fin. Et il n'y aucune résistance possible. Surtout quand on voit l'enchainement de malade que le groupe a pris soin de placer au coeur de son disque: "When The Going Gets Tough, The Tough Gets Karazzee"/"Pardon My Freedom" / "Dear Can" / "King's Weed+Hello? Is This Thing On" / "Shit Scheisse Merde Part 1" / "Shit Scheisse Merde Part 2" et, comme conclusion idéale, "Me And Giulliani Down By The Schoolyard (A True Story)". Soit, au passage, huit des morceaux les plus groovys que j'ai jamais entendu.
Certains geeks (private joke) me diront: "Mouais, pas transcendant...". Mais putain, tu as entendu ce groove ? Mais ces mecs ont le funk au bout des doigts, tu l'entends pas ça ?
En attendant l'épisode 5, prévu pour Mars prochain et qui s'annonce tout aussi énorme au vu des morceaux joués cet été...

Post Scriptum: Ah oui, je vous ai pas dit, ils vous vendent un CD bonus avec le premier, mais il sert à rien en fait, vu que le seul inédit qui est dessus, Sunday 4:16 AM, ils ont raté leur version studio. Cherchez plutôt la vidéo live à la Route du Rock 2005 pour voir la réelle puissance du morceau (vous pouvez la trouver sur Youtube).
Post Scriptum 2: Le disque est édité sur Warp/Touch'n'Go, c'est déjà une belle preuve de sa qualité, non ?
Post Scriptum 3: je crois que j'ai oublié de dire que j'adore ce disque.


Exceptionnel ! !   19/20
par Fox McCloud


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
208 invités et 2 membres
Maxomatoz
Blackcondorguy
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :