!!!

Aulnoyes-Aymeries [Les Nuits Secrètes - Grande Scène] - lundi 14 août 2006

Avant de commencer cette chronique, peut-être serait-il bon de présenter le festival des Nuits Secrètes. Ce festival, donc, se déroule chaque année à Aulnoyes-Aymeries, dans le Nord, un petit trou paumé d'environ 10 000 habitants. Bref, même si tout semble le moins rock'n'roll possible, il faut savoir que ce festival a quand même une putain de programmation: dans cette édition 2006, il fallait compter avec les Liars, TV On The Radio, Soulwax/2 Many DJs, Tokyo Sex Destruction, Gomm, An Pierle, et donc, ce 14 août, The Bellrays, Radio 4 et !!!. Précisons également que le festival est doté de deux scènes, l'une gratuite et l'autre payante (6€, par soir, ça va quand même).

On était venus, principalement, pour voir Radio 4, qui devaient passer vers minuit sur la scène payante, ainsi que les Bellrays qui devaient passer vers 20 heures, soit peu après notre arrivée. Malheureusement, en arrivant sur la scène payante, on se rend vite compte que les heures de passage ont été inversées et que les Bellrays passeront après le combo infâme qui jouait à ce moment là, qui jouait une sorte de vieux hard/metal très mauvais, beuglements sauvages à l'appui. Bref, autant dire pas vraiment notre style. On décide donc d'aller chercher à manger en attendant les Bellrays. On arrive à la sandwicherie, qui s'avère se situer juste à côté de la scène gratuite. Et là, on aperçoit, sur la scène, 9 personnes en train de faire les balances de leur groupe. Mais, mais, mais... Ca ne serait pas !!! ? Je dois dire qu'à l'époque je ne connaissais les New-Yorkais que par leur excellent "Pardon My Freedom", donc pas très très bien, mais les groupes à 9, ça n'est pas si fréquent. Le premier concert de ma vie sera donc !!!, autant dire, au vu des nombreuses chroniques lives, l'un des meilleurs groupes live du moment. Il s'avèrera évidemment que ces chroniques sont parfaitement justes, tant le concert du groupe dépassa toutes mes attentes: entre les basses groovy qui vous rentrent dans le ventre à 60 mètres de la scène, le chanteur Nic Offer qui est partout à la fois pour haranguer le public, les guitares cisailllantes aux montées acides, la double section rythmique, tout est présent pour faire danser le spectateur (allez, au minimum faire bouger les genoux et secouer la tête).

Comme je l'ai dit plus haut, je ne connaissais pas bien ce groupe à l'époque (je me suis bien rattrapé depuis, Louden Up Now tournant désormais en boucle chez moi), donc je ne peux pas donner de setlist exacte, cependant je me rappelle dans mes souvenirs que le groupe joua, entre autres, "Hello? Is This Thing On?", "Me And Giulliani Down By The Schoolyard (A True Story)", "Sunday", ainsi que plusieurs inédits de leur nouvel album, Myth Takes: "Must Be The Moon" (placé en ouverture), "Heart Of Hearts", "All My Heroes Are Weirdos"...

Si vous entendez qu'un groupe du nom de !!! (vous devez commencer à savoir que ça se prononce Tchik Tchik Tchik ou, au choix, toute syllabe répétée trois fois) passe à côté de chez vous, allez les voir, même s'il vous faut pour ça tuer un homme avec vos dents, car vous ne le regretterez pas.

Oh, et désolé pour le manque d'objectivité de la note, mais bon c'était mon premier concert, alors il restera forcément pour moi un moment intemporel.


Intemporel ! ! !   20/20
par Fox McCloud


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
113 invités et 1 membre :
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
On vient de te dire que le morceau que tu as encensé est l'œuvre du groupe que tu conchies le plus