LCD Soundsystem

LCD Soundsystem

LCD Soundsystem

 Label :     Death From Above 
 Sortie :    mardi 12 avril 2005 
 Format :  Album / CD   

LCD Soundsystem est à ma connaissance le premier album du groupe du même nom ; pourtant l'équipe du disque -c'est à dire le DFA- n'en est pas à ses débuts dans la musique... James Murphy, le leader du groupe est même l'une des personnalités les plus à la mode dans le monde de la production; il a notamment produit The Rapture et Radio 4. Passons au disque en lui même: il est dans l'ensemble plutôt bon, malgré quelques morceaux ratés. Le CD 1 commence pourtant vraiment mal avec l'infâme single "Daft Punk Is Playing At My House" à oublier tout de suite. Mais le groupe se rattrape par la suite avec d'excellents morceaux electro-rock, dont le meilleur vient tout de suite après avec "Too Much Love".
Les morceaux se suivent et se ressemblent (tout en restant bons), jusqu'au pire morceau du disque "Never As Tired As When I'm Waking Up": le groupe sort ici une "ballade" complètement ratée, qui n'a rien à faire ici! Sans intêret. Le CD 1 continue et finit sur "Disco Infiltrator", morceau à moitié loupé: le refrain est pourri, et sur un "Great Release" soûlant car beaucoup trop long...

On passe au CD 2, qui est presque parfait: les morceaux sont rythmés et entrainants, bref c'est super, mais on arrive aux 3 derniers morceaux qui durent à eux-seuls près de 30 minutes: 10 minutes par morceau (hé oui, je sais calculer )... Le premier des 3 "Yeah ( Crass Version )" est excellent: au bout de quelques minutes le cocktail du reste de l'album fait place à de la techno pure et dure mais ça reste quand même sympa... En revanche les deux morceaux suivants sont beaucoup trop longs et répétitifs: ils auraient gagné à rester au format 3/4 minutes qui réussi si bien à LCD Soundsystem...

Alors quoi ?

Dans l'ensemble, le disque fait penser à !!! ( en tout cas c'est ce que j'en ai pensé ), mais en même temps c'est le même genre de musique. Il est clair qu'il ne faut pas chercher ici l'innovation, mais on est séduit si on efface les quelques défauts... Bon, maintenant je sais que je vais me faire lyncher sur le site pour avoir mis 15 à un disque aussi hype mais je m'en moque!


Bon   15/20
par Fox McCloud


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 21 novembre 2005 à 14 h 51

C'est quoi le son des années 2000 ? Demandons à James Murphy.
Directeur de label hype (DFA), producteur génial inspiré par Gang of four et les new-yorkais branchés du début des 80's (Liquid liquid, ESG...), il a sauvé de la noyade Radio 4 (qui sont redevenus médiocres après leur travail avec Murphy), et les Rapture, honteusement sous-estimés.

LCD Soundsystem a commis le single de la décennie en 2002, avec "Losing My Edge". Un manifeste disco-punk, garage-funk hilarant, moderne et malicieux qui fera encore danser dans 30 ans.

Ont suivi quelques maxis formidables et on s'est mis à attendre l'album.

Cela a mis 3 ans, soit beaucoup trop longtemps dans ce domaine. Murphy a eu le temps de se faire piller par tout le monde, et même de devenir quasiment ringard pour certains. On appelle ça le backlash.

Heureusement, ceux qui ont pu voir le groupe en concert savent qu'il ne s'agit pas que d'une hype sans lendemain, l'énergie et la puissance déployée sur scène ne trompent pas quant à la sincérité de ces gens là. Et les guiboles en redemandent.

L'album se divise en deux disques :

- D'un côté une compilations des maxis sortis depuis 2002 : des classiques. Des bijoux.

- De l'autre un album 100% inédit. Excitant, il ravira les ex-fans des eighties et ceux qui aiment le punk qui groove. Le tout avec un son gros comme ça. Le chant voyou de Murphy rappellera un peu Mark E Smith de The Fall.

Mais une question me vient à l'esprit, Mark E Smith sait t-il danser ?
Excellent !   18/20







Recherche avancée
En ligne
890 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused