Man Or Astroman ?

Project Infinite

Project Infinite

 Label :     Estrus 
 Sortie :    1995 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

A toujours toucher à la surf music, les fêlés de l'Espace réussissent à mûrir un son résoluement plus saturé et donc plus rock qu'auparavant.

Ce quatrième véritable album (...singles et maxis aussi nombreux que les étoiles) ne s'aventure pas plus loin qu'à leur habitude. Le son change à chaque nouvelle chanson, à cause de participations diverses au poste de producteur : des habillages plus variés ne sont pas un mal, quand on connait les tendances répétitives des gaillards. Les musiciens sont décompléxés, à commencer par la guitare aux teintes plus agressives ("Classified"), même si persistent en quantité les vieilles habitudes dont on ne se lassera peut être jamais (comme "Transmission From Venus" ou "Philip K. Dick ..."). Le punk ressort tout de même comme rarement jusque là.
Un goût noisy dans la bouche.


Bon   15/20
par X_YoB


  L'artwork de la pochette du disque est un hommage à une oeuvre de Attilio Mineo, sortie en 1962, nommée Man In Space With Sounds.


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
268 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused