Troy Von Balthazar

Limoges [Centre Culturel John Lennon] - samedi 03 décembre 2005

Mini-chronique pour mini-concert.

Le chanteur de Chokebore joue en première partie des bondissants Dionysos. L'assistance est visiblement très heureuse d'être la.
Allez hop, le gentil Troy, il va nous faire son concert vite fait, il a une guitare, quelques pédales et un synthé, en plus le matériel de Dionysos est déjà installé derrière, quel gain de temps, vite ! vite ! vite ! On veut sauter comme des malades devant le 'meilleur-groupe-de-scène -actuel-français'.

Troy entre en scène, salut timide, bidouille son synthé et hop, c'est parti. C'est sympa. Tout est parfait. La voix, les boucles, la guitare, Troy a fond dans son trip, se contorsionne, presque un contraste car le résultat est très 'pop'.
Radiohead s'impose a moi comme référence du gars pour les premières chansons jouées. Un Radiohead qui oublierait de se prendre la tête et qui ferait des toutes petites chansons super évidentes.
Entre les chansons, le public applaudit, ça a l'air de bien leur plaire a eux aussi, surtout que les chansons durent toutes moins de trois minutes, qu'elles sont agréables, légères et qu'après, y'a Dio ...

Puis quand on est tous plus ou moins d'accord pour se dire que c'est bien sympa, une bombe, c'est la chanson "Bad Controller". Troy réalise même une prouesse physique digne du groupe suivant en réalisant un espèce de saut périlleux tout pourri, réception sur les cervicales. Quel con ! Immagine il se blesse ou pire se tue alors le concert de Dio... hum

Pour l'anecdote, a la fin du concert de Dionysos, liquide, épuisé, presque aphone, je vais voir vers les stands, je voudrais m'acheter un beau t-shirt illustré par Sfar et là, je vois Troy Von Balthazar, derrière le stand, il vend ses CD, donne ses pins et des stickers.
Je m'approche et lui baragouine en franglais quelques félicitations et qu'il y a QUELQUES années, une chanson comme "Narrow" de Chokebore a été très importante dans mon univers musical et sentimental et la il se marre, et me sort :
"Year, MANY MANY years ago"

Le temps passe. Les bons moments sont encore la. Pourvu que ça dure.


Parfait   17/20
par Zebulon


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
277 invités et 2 membres
Dylanesque
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :