Troy Von Balthazar

Rennes [L'air Libre] - vendredi 27 mai 2011

Troy Von Balthazar
Avec cette cinquième édition de Top of the Folk, l'association C.L.E.A.R. n'a pas dit son dernier mot et compte bien encore englober nombre de groupes sous cette dénomination large et étaler une programmation toujours aussi éclectique que léché. Pour ce deuxième soir, l'Air Libre, petite salle confidentielle avec fauteuils, présente la folkeuse Siobhan Wilson inconnue au bataillon, les rennais de Montgomery et leur soupe sonore soporifique répétant sans cesse le même schéma et enfin le trognon Troy Von Balthazar.

Oui Troy est trognon car c'est un mec simple, généreux, tout propre sur lui, avec ses cheveux et sa barbe poivre et sel. Parce que tout sonne brut, sans des tonnes d'effets, ses petits arrangements sont toujours justes. Que la satu de sa guitare fait débutant et son Casio SK-1 est si cheap que ça en est touchant. Parce qu'il essuie d'un revers de manche How To Live On Nothing plus produit et nous le régurgite en lo-fi. Parce qu'il joue ses meilleurs titres : "Took Some $$", "Heroic Little Sisters", "Bad Controller", "The Tigers". Parce que même si son set est bien rodé on dirait qu'il le fait suivant ses envies et son public et qu'il n'y en aura pas d'autres. Parce qu'il trafique ses pédales comme un gamin au pied du sapin pour lancer ses samples, monte sur un tabouret pour nous faire écouter son poste cassette, utilise des coquillages comme grelots, s'interroge faussement sur ce qu'il va pouvoir nous jouer, fait une galipette et repart. Et même s'il ressort toujours le même set, on s'en fout après tout. On est juste venu pour voir le personnage qui ne peut cacher sa simplicité et son amour pétillant pour les historiettes folles et naïves. Il n'a pas beaucoup changé en fait. Troy vend de l'innocence et c'est parfait.


Parfait   17/20
par TiComo La Fuera


  Photo par TiComo La Fuera


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
90 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Finalement, au vu des projets nés après leur désunion, vous êtes très content qu'ils aient splité:


At The Drive-In
Atari Teenage Riot
Big Black
Black Flag
Diabologum
Faith No More
Fu Manchu
The God Machine
The Murder City Devils
Refused