Broken Social Scene

Montréal - Canada [Métropolis] - vendredi 21 octobre 2005

 Broken Social Scene
Broken Social Scene est souvent présenté comme le 'super groupe' de l'indie rock canadien. On ne rappellera pas la liste impressionnante de ses collaborateurs et des groupes dont ils sont issus tant elle est parfois difficile à mettre à jour.

Malgré cette réputation et les louanges entendues un peu partout, je n'avais jamais que moyennement accroché à la musique du groupe mené par le tandem Brendan Canning-Kevin Drew, lui préférant d'autres groupes de la scène nationale chez qui je trouve davantage d'originalité. Broken social scene étant programmé comme une des têtes d'affiche du MEG 2005, ça allait être le moment de vérifier une autre réputation du band de Toronto : celle d'être un excellent groupe de scène.

Le moins qu'on puisse dire c'est que ce concert était attendu. La salle du Métropolis était remplie, le public impatient d'entendre les morceaux du dernier album éponyme paru cette année. L'attente n'aura pas été décevante. Le show sera énergique, carré et furieusement efficace. Broken social scene est manifestement content de revenir à Montréal, l'exprimant au public plusieurs fois pendant son set. Puisant dans leur répertoire –3 albums depuis 2001, les Ontariens assurent, guitares en avant. Les cuivres et les percussions ne sont pas en reste, apportant la touche particulière du groupe et une dynamique live supplémentaire. Première conclusion : si les articles ici et là parlent souvent de post-rock quand ils évoquent Broken social scene, on est loin des clichés couramment véhiculés par le genre. Ce soir, c'est bel et bien un groupe de rock, se foutant des classifications, qui joue devant nous !

Invitée spéciale sur près de la moitié des morceaux, Feist, qui a pourtant quitté le groupe après le premier album pour se lancer dans une carrière en solo, fait des aller-retour entre la scène et le back-stage. Sautillant sans arrêt, elle apporte une touche de fébrilité supplémentaire sur les planches ... En rappel, arrivée de K-os, le rappeur torontois, qui accompagnera le collectif. Puis un second rappel pour près d'1h30 de musique sans temps mort. L'ambiance ne sera pas retombée durant toute la prestation. Force est de conclure que la réputation de Broken social scene est confirmée.


Très bon   16/20
par Mage


  Crédit photo : Caroline Hayeur - Agence Stock Photo.


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
109 invités et 3 membres
X_Wazoo
Climbatize
Toitouvrant
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans quelle tranche d'âge vous situez-vous ?