Interpol

Bruxelles - Belgique [Domino Festival - Ancienne Belgique - AB Box] - mardi 08 avril 2003

Confirmer live tout le bien que l'on pense d'un groupe comme Interpol, c'est mon attente principale du concert de ce soir. "Turn On The Bright Lights" sur scène, j'en salive. D'autant plus que j'avais raté leur venue quelque mois plus tôt à l'Ancienne Belgique déjà.

Je déchante vite. Entre fashion (look improbable de Carlos Dengler) et séance photo-souvenir de Paul Banks (c'est tellement mimi l'AB en configuration AB Box) aussi charismatique qu'une laitue défraîchie (mais quelle belle écharpe tu portes là...), la déception est proche. Le jeu de Daniel Kessler s'avère techniquement limité (quelques sourires narquois s'afficheront lorsqu'il s'essaiera à la distorsion...).En soit ce n'est pas bien pas grave, le rock se nourrit avant tout d'énergie. Et là, le bât blesse. La prestation de ce soir n'est qu'une pâle livraison de "Turn On The Bright Lights". Point de sublimation, point d'exaltation. Et si le public s'enthousiasme à l'entame de chaque titre de l'album, la ferveur descend de plusieurs crans lors leur interprétation. Interpol donne l'impression de prester une fois de plus, une salle se succédant à une autre. Bref rien de bien transcendant.

Il nous reste l'album.


Passable   11/20
par Fan Thomas


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
155 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Levé du mauvais pied, je suis plutôt "réac'n roll" : Ras-le-bol...