Franz Ferdinand

Lille [Aéronef] - lundi 16 mars 2009

Franz Ferdinand aime tourner, tellement d'ailleurs qu'ils ont frôlé l'indigestion de concerts après quasiment 4 ans de tournée non-stop.
Mais après une pause bien méritée (et surtout nécessaire), les quatre garçons dans le vent des années 2000 (le rapprochement avec vous-savez-qui s'arrêtera là) sont revenus en début d'année avec un nouveau disque relativement convenu mais néanmoins réussi. Regonflé à bloc, le groupe écossais s'est immédiatement lancé sur les routes du monde entier pour défendre son "Tonight". La bonne nouvelle pour nous autres français, c'est que les dates qui nous concernent auront lieu dans des salles à taille humaine cette fois-ci. Ainsi, le groupe s'arrête à l'Aéronef de Lille en ce lundi 16 mars, les 2000 places ont trouvé preneurs depuis un moment: voilà qui fait davantage plaisir qu'un Zénith à moitié vide comme sur les précédentes tournées.

C'est le trio allemand Kissogram qui assure la première partie. Leur musique est variée, on ressent parfois les influences du rock old school britannique mais aussi des Doors ou des Cure sur certains titres. L'orgue Bontempi à la Vampire Weekend et l'utilisation de quelques samples douteux laissent parfois un peu dubitatif mais le groupe s'en sort plutôt bien au final, et l'accueil du public est chaleureux.
Le public parlons-en: il regroupe toutes les tranches d'âges avec quelques très jeunes et quelques très vieux qui cohabitent. L'ambiance sera bon enfant tout au long de la prestation des Franz Ferdinand qui n'auront aucun mal à faire sauter et chanter joyeusement ces braves gens.
En effet, nouveaux et anciens morceaux se combinent sans soucis. Chacun aura ce pour quoi il est venu: des tubes dansants et des refrains à reprendre en chœur. Le groupe de son côté, semble prendre autant de plaisir qu'il en donne.
Par contre, on peut se demander quel était l'intérêt de projeter des images à l'arrière de la scène. Pour le coup, ça n'a rien apporté, et à vrai dire ça ne colle pas franchement à leur musique.
Histoire de chipoter un peu, on pourra également souligner le son "cheap" du clavier sur "Auf Achse" et sur "Twilight Omens", excellent titre du dernier album dont le passage au live n'est pas entièrement convaincant.
Enfin, on peut être surpris que "Tonight" n'ait pas été plus plus défendu ce soir. "Live Alone", "What She Came For", "Can't Stop Feeling" pour ne citer qu'eux, auraient mérité d'être dans la set-list. D'une manière générale, le déroulement du concert change trop peu par rapport à la dernière tournée (le rassemblement autour de la batterie sur "Outsiders", le final avec "This Fire", etc.) ce qui est un peu regrettable. Heureusement, la bande d'Alex Kapranos prendra tout de même le "risque" de jouer "Lucid Dreams", titre le plus ambitieux (ce qui ne veut pas dire le meilleur) du dernier opus dont le passage à la scène est plutôt réussi.

A 22h40, le public quitte les lieux alors que résonne l'alarme à incendie. Tout le monde semble content. 1h30 d'un show sans histoire à l'image de ce qu'est Franz Ferdinand sur cd: sympathique, énergique, joyeux mais dont on ne se rappellera probablement plus grand chose dans quelques années.


Sympa   14/20
par Billyjoe


  Set-list :

Do You Want To
No You Girls
Dark Of The Matinée
Walk Away
Auf Achse
Twilight Omens
The Fallen
Take Me Out
Turn It On
Bite Hard
40Ft
Michael
Lucid Dreams
-----------------------------
Ulysses
Outsiders
This Fire


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
109 invités et 3 membres
Automatic49
Poukram
Francislalanne
Au hasard Balthazar
Sondages
Les concours sur XSilence, vous en pensez quoi?