Laetitia Shériff

Rennes [Antipode] - jeudi 22 mai 2008

Voilà pour la deuxième fois maintenant, j'ai vu Laetitia Shériff en concert lors de cette soirée franchement sympathique. La première fois que je l'avais vue, elle était l'invitée d'un groupe assez médiocre, il faut bien le dire, qui s'appelle "Tue-Loup" et aujourd'hui, celle qui recevait, c'était Laetitia Shériff !

A l'aube de la sortie de son deuxième album intitulé Games Over, j'ai eu la joie de réentendre cette fabuleuse artiste sur scène où elle a repris pour le plus grand bonheur du public quelques uns des titres de son premier opus Codification qui est pour ainsi dire excellent. Elle eu la grande idée de présenter ses anciens titres dans une forme différente, où j'ai eu par moments des difficultés à les reconnaitre. Voilà la preuve de la qualité d'une artiste, reprendre des titres d'une façon différente en gardant une qualité musicale.

Les nouveaux titres (qui plusieurs fois se sont enchainés sans pause avec les anciennes) sont plus durs. Le son est plus rock, plus puissant, ce qui contraste un peu avec la fragilité du premier album. Laetitia Shériff se renouvelle ainsi, ce qui est une autre preuve de la grandeur d'une artiste.
J'ai donc grande hâte de découvrir ce nouvel album qui sort le 3 juin !

La jolie Laetitia Shériff toujours armée de sa grosse basse, passe maintenant pas mal de temps sur le clavier, laissant la part belle à son Compagnon de route, Olivier Mellano qui s'en donne à coeur joie sur sa guitare. Gaël Desbois est toujours à la baguette derrière sa batterie, et impose le tempo à des chansons remplies d'émotion.

Laetitia Shériff jouait à domicile, avec un public conquit d'avance, la salle de l'Antipode étant en quelque sorte son QG. C'est donc en maîtresse de maison qu'elle a invité Kim, musicien touche à tout, completement dans l'humour et en décalage avec le son folk, rock de Laetitia. Mais plus tôt, c'est Cabine qui a ouvert le bal au beau milieu du public, les personnes vagabondaient au fur et à mesure de leur arrivée autour des artistes qui commençaient tranquillement à nous envouter de leur soft folk.

Pendant ce temps, Laetitia Shériff se baladait dans le public et se réjouissait de l'accueil enthousiaste du public rennais.


Très bon   16/20
par Tonolo


 Moyenne 16.00/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 01 juin 2008 à 14 h 27

C'est un peu chez elle, à l'Antipode que joue ce soir Laetitia Sheriff. Puisqu'elle y est établie depuis un an en résidence. Ce sont donc des circonstances particulières, l'assemblée faites de curieux pour entendre de quoi sera fait le nouvel album et d'autres, des amis venus supporter une amie. La jeune femme avait donc le coeur à nous faire plaisir.

Autant dire que la formation a pris un sérieux coup de muscle ! Laetitia Sheriff inaugure directement le nouvel album Games Over avec sa 1ère piste "The Story Won't Persist In Being A Closed Book" . La musique sonne encore plus rock en live, et le concert continue dans cette voie... Un gros son entremêlé de pop et de rock noise qui nous entraîne. Laetitia Sheriff n'est pas là pour nous endormir. Olivier Mellano non plus, il est un atout pour soutenir Laetitia, en véritable maître de la guitare dont on le voit triturer les cordes. Avec lui le concert prend encore une autre dimension. Arrive un nouveau titre, "Black Dog", aux premières mesures il ne s'agit pas de la reprise de Led Zeppelin, ce qui aurait étonné beaucoup de monde, mais une chanson tout aussi tonitruante, la plus réussie du concert, une montée lancinante comme d'autres chansons ce soir-là mais un brin de folie et de puissance en plus pour s'arrêter tout net, sans redescente ! Une belle petite surprise. Le reste sera du même genre, entre les anciennes et nouvelles chansons Laetitia Sheriff reste elle-même, parle peu, pendant près 1h10 les coeurs et les têtes se balancent sur un concert presque hypnotique, elle préfère s'exprimer par la musique. Olivier Mellano n'étant jamais très loin pour électrifier encore plus le tout.

Elle rompra la glace à la fin du concert, plus à l'aise, hésitant à raconter une blague vaseuse, mais se retient, pressée d'aller boire un verre au bar avec ses amis.
Très bon   16/20





Recherche avancée
En ligne
116 invités et 2 membres
Blackcondorguy
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?