Isis

Barcelone - Espagne [Primavera Sound Festival - ATP Stage] - samedi 02 juin 2007

 Isis
J'ai toujours pensé que les critiques dithyrambiques dont bénéficiait Isis étaient des plus surfaites, que si le post-hardcore du gang d'Aron Turner, aussi créatif soit-il, était largement surpassé par une bonne tripotée de combos qui n'ont peut-être pas la chance d'être menés par Mr Hydrahead Records... Bref, je mégare: tout ça pour dire que je n'ai jamais vraiment compris toute l'excitation autour d'Isis.

Mais voilà: je n'avais jamais vu Isis sur scène. Voilà peut-être enfin la révélation que j'attendais ? Hé bien oui ! Isis va réaliser sûrement la prestation la plus intense et la plus puissante du Primavera Sound Festival, reléguant bien loin toutes les autres formations plus ou moins cultes présentes lors de ces trois jours de festival; de Slint à Sonic Youth en passant par les Smashing Pumpkins, Modest Mouse ou Wilco.
Car il faut bien l'avouer Isis sur scène, c'est la classe intégrale ! Une claque gigantesque à vous retourner la tête ! Turner et ses acolytes vont (enfin !) faire honneur à leur réputation. Solidement calé sur ses jambes, le chanteur et guitariste va imposer une présence scénique incroyable, et mettre une bonne claque donc à une bonne partie du public qui ne demande que ça ! Isis s'affirme immédiatement comme une machine implacable balançant ses riffs avec une précision et une puissance incroyables, balayant d'un revers de manche tous les doutes que j'avais pu formés dans mon esprit quant à leur légitimité de "groupe culte" revendiquée par certains.
Isis joue fort et formidablement bien, réussissant l'alliance parfaite entre rock atmosphérique de haute volée et post-hardcore d'une puissance affolante et insidieuse. C'est une avalanche d'électricité dévastatrice qui s'abat sur la scène faisant ainsi passer la prestation de Pelican (qui jouait juste avant Isis sur cette même scène) comme une bien piètre mise en bouche ! Isis a décidé de laminer le public à grand renfort de décibels et de breaks surpuissants ! Je dois bien avouer que je ne m'attendais pas à une force de frappe aussi impressionnante... Et c'est tant mieux ! Wow !

Depuis je me suis réécouté encore et encore les albums d'Isis... Et, hormis quelques morceaux, je trouve Turner et sa bande toujours aussi "ennuyeux" sur disque, et je me suis déjà retourné vers mes Lvmen et autres Breach...
Toujours est-il qu'Isis est pour moi un fantastique groupe de live, et ça, c'est déjà énorme !


Exceptionnel ! !   19/20
par X_Jpbowersock


  Setlist:
Wrists Of Kings
Not In Rivers, But In Drops
Dulcinea
Wills Dissolve
All Out Of Time, All Into Space
Holy Tears
The Beginning And The End


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
113 invités et 2 membres
Myfriendgoo
Dale
Au hasard Balthazar
Sondages
Si tu ne pouvais en ressusciter qu'un ?


The Minutemen
Nirvana
Elliott Smith
Morphine
The Ramones
Joey Ramone
Jeff Buckley
Vic Chesnutt
Jay Reatard