Isis

Budapest - Hongrie [Diesel Klub] - dimanche 15 novembre 2009

 Isis
Ce n'est pas nouveau, je n'ai jamais été fan d'Isis. J'ai écouté leurs albums mais ne comprendrai jamais tout le consensus autour de ce groupe. Loin d'être mauvais, évidemment, attention ! Mais je n'ai juste jamais reçu cette fameuse claque que beaucoup ont ressenti à l'écoute de Celestial ou Oceanic par exemple. En revanche, après avoir vécu l'expérience Isis en live il y a 2 ans, c'est avec une réelle excitation que je retourne voir Aaron Turner et sa bande faire parler la poudre sur scène.

Après la première partie assurée par Transitional (meilleur sur scène que sur album...), voici donc Isis qui se présente sous l'ovation d'un Diesel comble pour l'occasion. Et ma première réflexion sera : "Tiens Aaron Turner a quitté le groupe ?!?!". En effet si chacun des membres a pris place sur scène je ne distingue pas ce dernier. Il me faudra quelques minutes pour réaliser que le barbu aux cheveux longs qui hurle dans le micro, et bien c'est bel et bien lui ! Le changement physique est impressionnant !...
Mais venons-en aux faits. Ce soir n'aura pas été un grand soir pour Isis à mon sens. Tout d'abord ça a joué un tout petit trop fort à mon goût, mais ça, c'est les concerts made in Budapest... Il faut que je m'y fasse. Mais concernant la prestation du groupe en lui-même, et bien... bof ! Pas mauvais, loin de là, juste "bof". Isis me donne l'impression d'un groupe monte qui sur scène comme il va à l'usine, se dirige vers la pointeuse, fait son boulot ni plus ni moins et rentre chez lui. Voilà. Alors évidemment le quintette nous sert un gros sludge qui tâche avec des riffs bien lourds avec un Wavering Radiant largement représentés ce soir comme sur l'ensemble de leur tournée. Techniquement parlant, évidemment on est proche de la perfection tellement ces types sont rôdés. Ils ont juste l'air de se faire chier ou bien de ne pas vouloir en faire plus que ce qu'ils devraient. Et c'est ça qui est dommage. Avec des morceaux du calibre de "Carry", "Dulcinea", ou l'énorme "20 minutes / 40 Years", Isis devrait tout exploser, mettre tout le monde d'accord et ne me mettre qu'une idée en tête "Isis est le plus grand groupe de sludge sur scène".
Mais il n'en est rien. Et au lieu de ça, j'ai juste l'impression d'avoir assister un p'tit concert sympa et duquel il ne reste malheureusement plus grand chose quelques mois plus tard alors que c'était Isis, merde, et pas un malheureux groupe débarqué du fond du Wisconsin par exemple obligé de passer une demi-heure pour galérer installer son matos avant d'attaquer derechef son set...

Bref, heureux d'avoir vécu "Hall Of The Dead" et autre "20 Minutes / 40 Years" sur scène, mais mentirais si je disais que je n'en attendais pas plus.


Sympa   14/20
par X_Jpbowersock


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
153 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?