The Strokes

Benicassim - Espagne [Festival De Benicassim - Escenario Verde] - vendredi 21 juillet 2006

The Strokes
Bien que les Strokes, initiateur d'une hype qui donna naissance à nombre de mauvais groupes, n'avaient inventer ni fil a couper le beurre, ni Marquee Moon de Television, ils avaient une certaine fraîcheur et des mélodies imparables qui en faisaient les compagnons idéaux des soirées arrosées.

Mais suite à ce calamiteux concert, je vais devoir réviser mon jugement.
Casablancas, les yeux exorbités, reste sur place, d'un air nonchalant, et a vraiment l'air de se faire chier. Il tente pitoyablement de meubler en sortant des blagues sur les Pixes, qui les ont précédés. Les autres musiciens n'ont pas l'air mieux; et font passer Gilbert Montagné pour un chanteur de death metal et Corinne Charby pour une diva punk. Les titres s'enchaînent sans talent, même "Visions Of Division" ne réveille pas mon coeur si prompt à s'enflammer pour les derniers velléités à la mode. Mettez le CD à fond dans votre chambre et cela reviendra au même, vous aurez une très bonne idée du concert. Je plains ceux qui ont vu le groupe en dehors d'un festival, ils ont dû se sentir rouler.

Au moins, malgré ma jeunesse, j'aurais moi aussi pu voir "une grande arnaque du rock'n'roll", et pendant que toute la hype parisienne, les rockers en culotte courte de Philippe Manoeuvre, se pavanent avec des artistes branchés et se masturbe d'autosatisfaction devant Second Sex, les accords de l'horizon de Dominique A qui passait le même soir, résonnent dans ma tête jusqu'a que ce que m'endorme.


Mauvais   5/20
par Paranoidandroid


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
140 invités et 2 membres
X_Wazoo
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Fermez les yeux, je vous dis "Musique", vous voyez :