Deus

Nîmes [Arènes] - mercredi 19 juillet 2006

Le groupe débarque sur scène par l'arrière, prend à peine le temps de saluer les gens massés dans la fosse des arènes et attendant surtout la venue de Placebo en deuxième partie, se rue immédiatement sur les instruments disposés sur la portion exigu à leur disposition et balance d'entrée une surcharge de saturations furieuses ornées de hurlements absolument décoiffant qui laissera l'ensemble du public pantois.
Et ce sera comme cela tout le long : des titres supersoniques, compacts, remplis de distorsions et de surcharges de guitares complètement folles, poursuivies par un violon encore plus fou, qui feront tourner les têtes. Tom Barman, littéralement monté sur ressort, bondira de partout et fera jaillir de sa guitare une frénésie imparable. Chacun des membres se donnera à fond pour un set, très court et rendu trop court par leur entrain mis à détourner leurs superbes chansons en fouillis incroyable.
La meilleure formation belge du monde confirme sa réputation de grand groupe de scène, se livrant sans retenue et médusant tout le monde.
Une première partie qui se transformera vite en un patchwork furieux, un joyeux bordel en somme, enflammé, exalté, qui résonnera encore dans les gradins bien après le débranchage du dernier ampli.


Parfait   17/20
par Vic


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
97 invités et 2 membres
Dylanesque
The Dark Dude
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?