Gojira

Wisdom Comes

Wisdom Comes

 Label :     Gabriel Editions 
 Sortie :    1999 
 Format :  Mini Album / K7 Audio   

Dernier préparatif avant le séisme Terra Incognita, Wisdom Comes est à la fois la démo la plus longue de Gojira (sept titres pour une trentaine de minutes) et celle qui s'approche le plus de ce à quoi allait ressembler le premier album.
Le style death metal pur jus des débuts est battu en brèche par la prise de pouvoir définitive de la véritable personnalité de Gojira, certes encore balbutiante mais déjà forte et qu'ils nommeront le "Défouraille Métal". Au-delà du côté blagueur, c'est pourtant bien le sentiment qui domine à l'écoute de Wisdom Comes : cela défouraille. Sec. Des titres tels que "Lizard Skin" ou "Love" sont amenés à devenir des classiques en concert, complètement explosifs et capables d'enflammer n'importe quelle scène notamment grâce à cette alternance typique du groupe entre des accélérations fulgurantes et des états d'apesanteur proches du Doom.
Encore une fois, pour moi le principal intérêt de cette démo est de me faire découvrir dans leur version studio les morceaux que je connaissais en live mais qui n'ont pas été retenus dans la discographie officielle. Notons d'ailleurs que la chanson "Wisdom Comes", une des plus rentre dedans écrite par Gojira, sera finalement retenue pour le deuxième album The Link. Sinon, concernant les inédits, nous avons donc "Locked In A Syndrom", caractéristique de ce style lourd et essentiellement rythmique qui fait un carnage en concert mais qui est effectivement en deçà des autres compositions tout en proposant pourtant des innovations qui seront largement reprises par la suite, au niveau du chant en particulier. En revanche, comment expliquer le choix de ne pas conserver "Terra Incognita" dans l'album du même nom ? Le riff principal tue, le pont en arpèges est impeccable, on a là une excellente composition qui, que vous le vouliez ou non, vous pousse à remuer la tête tel un chien sur la plage arrière d'une Fuego customisée.
Cette démo marque la fin de la période "amateur" de Gojira. Je ne serai sans doute jamais entendu mais, les gars, je vous en prie, écrivez un album de Death Métal ou jouez ne serait-ce qu'une fois sur scène "Possessed".


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
100 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?