Gojira

Les Enfants Sauvages

Les Enfants Sauvages

 Label :     Roadrunner 
 Sortie :    jeudi 23 janvier 2014 
 Format :  Live / DVD   

Comme toujours dès que cela concerne Gojira, les fans vont se ruer sur Les Enfants Sauvages, un DVD Live enregistré à la mythique Brixton Academy. Disponible uniquement sur le site officiel du groupe dans des versions avec ou sans t-shirt, l'objet est systématiquement accompagné d'un livre de photos prises au cours de leur tournée mondiale, l'ensemble a donc une très bonne gueule pour une somme très raisonnable.
Ce n'est pas le premier concert que le groupe publie : il y a eu The Link Alive, The Flesh Alive, un troisième accompagné l'édition limitée de L'Enfant Sauvage alors ce dernier en date est-il bien nécessaire ? Car au-delà du plaisir de couronner une tournée exceptionnelle qui a fini d'implanter le nom de Gojira sur trois continents et d'immortaliser une prestation dans une salle légendaire, ce qui est déjà pas mal me direz-vous, qu'apporte de plus Les Enfants Sauvages ?
En fait, la tracklist cristallise ce qui m'agace bien souvent dans les tournées promotionnelles : les groupes font l'impasse sur 75% de leurs nouvelles compositions. Gojira n'échappe pas à cette tendance, ne jouant que quatre titres sur treize de L'Enfant Sauvage : "Explosia", "L'Enfant Sauvage", "The Axe" et "The Gift Of Guilt". Je trouve dingue que "Mouth Of Kala" ne soit pas là, de même que "Liquid Fire" car pour le reste, ce sont des chansons extraites de From Mars To Sirius et The Way Of All Flesh que l'on a déjà vues et revues. Les mecs, faites-nous plaisir : jouez votre putain d'album en entier ! S'il y a des titres que vous ne vous sentez pas de jouer sur scène c'est peut-être qu'au fond, vous les trouvez mauvais mais appeler un disque Les Enfants Sauvages alors qu'il ne contient qu'un tiers dudit album, je trouve ça vraiment abusé. Autre déception : l'impasse qui est faite sur The Link et Terra Incognita. Je sais bien qu'il faut faire des choix mais j'aurais largement préféré l'intégralité du dernier album plutôt que ce "best of" tronqué.
Après, n'allez pas croire que je crache à la gueule d'un de mes groupes favoris. Le concert est excellent, tout est réglé au poil de cul près et Gojira est devenu d'un professionnalisme exemplaire. J'attendais notamment beaucoup de la prestation vocale de Joe, elle est largement au niveau dans le registre de la puissance et de l'émotion.
Tout ça pour dire quoi au final ? Que le contenant est superbe, que le contenu dépasse les plus folles espérances mais qu'il est extrêmement décevant de se rendre compte à quel point L'Enfant Sauvage est peu représenté. Allez, c'est pardonné...


Très bon   16/20
par Arno Vice


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
257 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Slammez-vous pendant les concerts ?