Ty Segall

Reverse Shark Attack

Reverse Shark Attack

 Label :     Kill Shaman 
 Sortie :    2009 
 Format :  Album / Vinyle  K7 Audio   

C'est très frat-rock dans l'esprit, très "Surfin' Bird", très... con. Très très con. Ici comme d'antan, ça geigne et s'égosille en toute liberté demeurée. On dirait des enfants découvrant pour la première fois un micro et s'amusant à faire plein de bruits bizarres avec... S'ils avaient pu péter dedans sans que ça ressemble trop à du Radiohead, ils l'auraient fait.
Ensemble, le désormais connu Ty Segall et le toujours pas connu Mikal Cronin (comment peut-on appeler son fils Mikal !?) font dans le rock'n'roll couillon de la lune. Et tels des porcelets dans la fange, ces deux-là se roulent avec joie dans un bouillon d'écho et de saturation que les plus sensibles de la feuille confondront sans doute avec un nid à acouphène. Du granuleux dans le son pour ce fatras rigolo, disque parfait pour roulé bourré la nuit, où jaillissent ci et là des éclats : de talent (très bonne reprise de "Take Up Thy Stethoscope And Walk" du Floyd), de génie ou presque ("Drop Dead Baby", basique, cool... parfait! rock'n'roll!) et de... maladresse talentueuse.
Le morceau-titre... Certains y voient là un grand œuvre psyché, ces 10 minutes recouvrant la face B. Comme un "Metanoia" garage. En réalité, plus un collage inégal sauvé car traversé (de 1min20 à 4min40) par une petite merveille de préciosité pop (qui pour le coup fait très MGMT), surprenant cri d'indolence dans ce brouhaha d'excités.


Sympa   14/20
par Sirius


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
121 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?