Mike Patton

Crank : High Voltage

Crank : High Voltage

 Label :     Lakeshore 
 Sortie :    mardi 07 avril 2009 
 Format :  Bande Originale / CD   

Sur papier, ça sonne : Mike Patton réalise la bande son d'un film d'action délirant (stupide diront certains, mais bon) : Crank : High Voltage. On se dit qu'il va s'en donner à cœur joie, que c'est pour lui un formidable espace de travail dont notamment son copain John Zorn a sut tirer toutes les possibilités.
On est déçu.

Ça commence pas mal pourtant : "Kickin'" très dynamique, une production travaillée, plus ou moins ce à quoi nous a habitué Patton. Le thème principal du film qui se dévoile ensuite et assez bateau, construit sur 3 arpèges, pas rythmique pour un sou. Une grande partie de l'album est consacrée à des variations sur ce thème, littéralement soûlant au bout d'une dizaine d'occurences...
Soyons honnête dans notre jugement, c'est une musique de film. C'est vrai qu'en fond ça passe bien, qu'on ne rencontre pas non plus de choses affreuses, et même par-ci par-là du bon, un "Tourettes Romance" qui rappelle la reprise anxiogéne de "Rosemary's Baby" sur The Director's Cut. Pour ce qui est de l'écoute attentive, ça se gâte. Il y a déjà un problème de format : 32 morceaux éparpillés, dépassant rarement les 3 minutes, c'est pas l'idéal pour la concentration ; et puis cette mélodie assez faible évoquée plus haut, remplit certes son rôle de leitmotiv mais finit pas agacer.
On se dit que c'est pas si grave et qu'on trouvera dans les jeux d'arrangements, dans les contrastes de caractère et dans le travail du son de quoi se régaler. Problème : Mike Patton... radote (c'est assez rare pour être signalé). On a exactement ce à quoi on s'attend, et il suffit d'avoir écouté la discographie de Fantomas pour ne rien trouver de surprenant, nulle part. Mike Patton refait du Mike Patton. C'est triste quand on connaît le talent du bonhomme, sa force de création incroyable et les grands groupes par lesquels il est passé.
Alors certes, le côté speed et expéditif passe bien en fond dans un film d'action dont l'intérêt n'est pas une réflexion profonde sur la métaphysique mais on a aussi des centaines d'exemples de B.O qui sont des chefs d'œuvres, alors ce n'est ni une raison, ni une excuse.
Allez, c'est pas grave Mike, ça arrive à tout le monde, mais on attend toujours l'album solo qui sera à la mesure de ton talent.


Passable   11/20
par Sytizen


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
90 invités et 2 membres
Alain_B
Poukram
Au hasard Balthazar
Sondages
Les Pochettes de disques, elles vous font quel effet ?