Mike Patton

Pranzo Oltranzista

Pranzo Oltranzista

 Label :     Tzadik 
 Sortie :    mardi 22 avril 1997 
 Format :  Album / CD   

Mike Patton, à défaut d'être génial, a en tout cas indéniablement quelque chose d'agaçant, ce disque en est la preuve même. Il faut ici fouiller avec acharnement pour trouver quelque chose de bon.
Pour bien vous figurer mon propos, cet album peut en de nombreux points être comparé à de l'art contemporain en peinture. Puisque le jeu de la chronique est de donner son avis malgré tout, voilà le mien : tout cela sent l'imposture. Rien de bien méchant, certes ; mais c'est bel et bien agaçant.
Alors sans doute, certains férus d'expérimentations peuvent y trouver leur compte. Quelques moments (quand Zorn intervient avec son instrument notamment) restent agréables, mais quelque chose sent le snobisme, voire parfois la supercherie. 'Mike Patton' : cela devrait suffire à attester de la présence d'un disque de qualité. Et s'il n'est pas apprécié, c'est qu'il est incompris.
Non, non, on a bien compris : Patton est un personnage fort talentueux, mais tout simplement pas autant qu'on croit.


Insipide   7/20
par JJ


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
144 invités et 1 membre :
Arno Vice
Au hasard Balthazar
Sondages
Dans la série "C'est (devenu) trop chiant, ne me parlez plus d'eux!", vous désignez:


The Arcade Fire
Arctic Monkeys
Baby Shambles
Clap Your Hands Say Yeah !
Dionysos
I Am X
Interpol
Mogwai
Placebo
Radiohead