Piano Magic

Low Birth Weight

Low Birth Weight

 Label :     Rocket Girl 
 Sortie :    mai 1999 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Sur la (très belle) pochette, on peut voir des chatons déguster un repas dans une ambiance très 19eme.
Jusqu'ici, rien de très extraordinaire (enfin, presque), sauf que l'image transpire la mélancolie, une sorte de tristesse diffuse, pas vraiment identifiable, mais suffisamment forte pour se faire ressentir.
La musique inspire le même sentiment : magnifique et triste, mais d'une tristesse belle à pleurer, pas celle que certains chanteurs/pleureurs vont étaler jusque devant nos porte sans pudeur, racolage insupportable.
Non, les chanteurs qui se relaient sur Low Birth Weight, eux, affichent une stoïcité impressionante, débitant leur flot de paroles ( parmi les plus belles qu'il m'ait été donné d'entendre ) sur un ton quasi atone (crown estate, dark secrets look for light), sans aucun apitoiement.
Sur d'autres titres, comme le magnifique Snowfall Soon qui ouvre l'album, ce sont des voix féminines éthérées qui viennent caresser nos oreilles de leur douces et fragiles mélodies, plongeant alors l'auditeur dans un état de mélancolie profond et contemplatif.
Car le miracle est que, malgré le refus évident d'afficher bêtement les sentiments, rendant l'émotion chez l'auditeur un supplice forcé, Piano Magic, eux, la suggèrent, la murmurent, pour mieux ensuite la faire naitre chez l'auditeur, bouleversé.
Musicalement, les guitares cristallines et souvent hypnotiques, appuyées par une batterie discrète, voire une boite à rythme métronimique, se chargent d'offrir à l'album un coté lancinant, presque contemplatif.
Un album fabuleux à (re)découvrir absolument.


Excellent !   18/20
par Burette


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
205 invités et 2 membres
Climbatize
Zebulon
Au hasard Balthazar
Sondages
Tu as le droit d'effectuer un seul voyage spatio-temporel, où est-ce que tu vas ?