Morcheeba

Dive Deep

Dive Deep

 Label :     Ultra 
 Sortie :    mardi 19 février 2008 
 Format :  Album / CD   

Allez, on se lance !!!!

=>"Dive Deep, deuxième meilleur album de Morcheeba après Big Calm ?"
=>"Mmmmmh, y'a moyen, non pas que Who Can Your Trust ou The Antidote aient été mauvais, mais là c'est franchement du bon boulot."

En effet, c'est du bon travail, après plusieurs écoutes, on ne se lasse vraiment pas des différents artistes présents en featuring sur la galette, et on se rend compte que cet album distille encore et toujours une agréable sensation de bien être.

En préécoute depuis 5 bons mois avant sa sortie, sur Myspace, les 13 pistes de cet album s'écartent un peu de ce que nous avait habitué le groupe.
D'une part vous l'aurez constaté, plus de chanteuse attitrée, l'album est l'alliance de 4 chanteurs qui participent chacun à une ou plusieurs pistes. On retrouve ainsi Manda, Judy Tzuke, Bradley et Thomas Dybdahl.
D'autre part la présence d'un petit clin d'oeil sympa, une chanson interprétée en français par Manda.

L'album s'ouvre sur "Enjoy The Ride", un featuring de Judy Tzuke que l'on retrouvera un peu plus tard sur "Blue Chair", deux musiques impeccables, bien portées par la voix Soul de la chanteuse.
"Thumbnails", premier morceau instrumental du groupe, vous fait explorer les profondeurs sous-marines, vous laisse doucement dériver, une musique agréable en tout point, douce et pas longue.
Vient ensuite la seule piste chantée par Bradley, "Run Honey Run", qui je dois le dire possède une voix entraînante, ensoleillée même dirais-je.
"Gained The World" est un très bon morceau porté par la petite voix de Manda, non moins délicieuse. L'une des meilleures chansons de l'album selon moi.
L'anecdotique "One Love Karma", hip hop, ne m'a pas vraiment réjouie, mais elle se laisse écouter, tranchant légèrement par rapport à ce que l'on a pu écouter précédemment.
La deuxième piste de Manda, "Au Dela" est la chanson française dont je vous parlais au début de l'article. Très courte, elle est correcte, avec une guitare à la Jack Johnson et la voix toujours aussi douce de la chanteuse.

Le reste de l'album est bon, sans plus, si l'on ne tient pas compte de l'excellent "Hemphasis", deuxième morceau instrumental du groupe, et meilleure piste de ce CD.

Vous l'aurez compris, nous sommes ici face à une excellente production, qui ravira forcément les fans de Morcheeba, et qui pourra peut être donner l'envie à certains de plonger dans la musique du groupe, et parcourir leur excellente et déjà conséquente discographie.

PS: Ma note oscillait entre le parfait et l'excellent, mais à me rappeler certains souvenirs qui découlent de l'écoute de ces musiques, je crois que l'on atteint ici l'excellence...


Excellent !   18/20
par Budladoudou


 Moyenne 16.50/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 25 août 2008 à 15 h 35

Depuis le départ de Skye Edwards, nombreux sont ceux qui prédisent la fin imminente de Morcheeba. Les frères Godfrey ne semblent cependant pas l'entendre de cette oreille et nous proposent un nouvel opus, 3 ans après The Antidote.

Au lieu de se borner à chercher une nouvelle chanteuse, les frérots ont décidé d'inviter différents chanteurs sur cet album. Si la voix de Manda sur
"Gained The World" change peu par rapport à celle de Skye, il faut bien admettre qu'il est moins évident de se faire aux autres, notamment lorsque c'est un homme qui s'y colle, en particulier Thomas Dybdahl et son timbre assez particulier.
Pour autant, l'ensemble tient la route. L'ambiance ensoleillée voulue par le groupe (il suffit de voir la pochette et le livret) est bien retranscrite et la pop relax, distillée sur des titres comme "Enjoy The Ride", "Riverbed" ou
"Run Honey Run", fait mouche sans trop de problème.
On retrouve également quelques titres plus trip-hop rappelant ce qui se faisait durant les 90's, notamment sur "One Love Karma" (sur lequel Cool Calm Pete vient poser son flow), pas très original mais bien fichu quand même. On compte également 2 titres instrumentaux "Thumbnails" et "The Ledge Beyond The Edge", histoire de remplir le disque pourrait-on penser, mais qui passent finalement très bien.
Si Deep Dive est un album très sympathique, il accuse quand même le coup sur quelques titres, en particulier "Au-delà" (chanté en français vous l'aurez compris), où on a l'impression d'écouter du Emilie Simon. Certes, ce n'est pas catastrophique mais c'est quand même peu convaincant, un peu comme à chaque fois qu'un groupe anglophone tente de chanter en français. On notera aussi une fin d'album un peu poussive ("Washed Away" qui clôture, à du mal à emballer) qui laisse au disque un petit gout d'inachevé.

Ce sixième disque de Morcheeba est globalement une réussite, il réalise le petit exploit de faire (presque) oublier que Skye n'est plus de la partie et prouve qu'il y a encore une vie pour le groupe après le départ de cette dernière.
Un disque à l'ambiance "peace", idéal pour vos matinées d'été, avant d'aller à la plage.
Bon   15/20







Recherche avancée
En ligne
103 invités et 1 membre :
Pab
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?