Morcheeba

Big Calm

Big Calm

 Label :     Warner 
 Sortie :    lundi 16 mars 1998 
 Format :  Album / CD   

Peut-être chaque groupe ou artiste n'a-t-il en réalité sorti qu'un seul disque, dont les autres en seraient l'écho plus ou moins lointain. Big Calm est de ceux-là. Bien sûr, Who Can You Trust est un très bon album, une réussite. Mais il faut sans doute le voir (ou l'entendre) comme une ébauche. Big calm est une oasis de pureté, de sérénité et de simplicité. En quelques morceaux, dont d'assez nombreuses véritables pépites, Morcheeba signe un album de référence trip pop [sic]. Si vous n'êtes pas de suite emballé, votre oreille le sera pour vous : les mélodies sont simples, belles et gaies, le travail de composition est remarquable. Sans parler de Skye Edwards, dont les vocalises (et surtout les inspirations!) sont absolument envoûtantes. Morcheeba a réussi à concevoir un album, il faut bien reconnaître, assez easy listening, mais qui en fait un atout majeur : chose plutôt rare, mais très significative.
L'art dans ses productions les plus magistrales s'est en général appuyé sur des sentiments mélancoliques, pessimistes, destructeurs ; quelques exceptions font entorse à la règle, et si en musique, ce sont les Beatles qui incarnent au mieux cet exemple, Morcheeba également arrive à nous envahir de gaieté et de sérénité, et d'une manière profonde ; chose rare donc, mais d'autant plus belle.
Un album parmi les 5 plus importants du trip hop ; devant Dummy, car quoiqu'il pourrait en paraître, moins facile.


Intemporel ! ! !   20/20
par JJ


 Moyenne 19.67/20 

Proposez votre chronique !



Posté le 13 avril 2007 à 19 h 26

Le second album de Morcheeba est pour moi l'album référence de Morcheeba. Le groupe poursuit, avec cet album, le sentier commencé par leur premier album Who Can You Trust pour faire un album plus abouti.
Cet album est plus jazzy que le précédent avec par exemple une trompette larmoyante dans "Fear And Love" qui se révèle au fur et à mesure une chanson de plus en plus optimiste. Mais c'est sans compter sur "Friction" aux accents plus reggae/jazz avec un refrain absolument entêtant. D'autant que la voix de Skye Edwards est associée avec une chanteur de raggae, cette chanson est une réussite complète.
La force de cet album est justement qu'il n'ait pas vraiment un album de trip hop. Morcheeba a su se détacher un peu de ce style musical pour proposer un album qui est très dur à qualifier ou à ranger dans un style musical. Même si certaines chansons sont encore teintées de trip hop comme "Big Calm" qui vire même au rap avec la présence d'un rappeur. Mais dans la plupart des chansons de cet album, le trip hop n'est que secondaire.
Cet album s'appuie (comme sur tous leurs albums) de la voix de Skye Edwards toujours aussi rayonnante, et qui apporte à cet album un calme (comme le titre l'indique), une sérénité.
Pour résumé, un album de haute teneur que tout le monde doit absolument écouter.
Intemporel ! ! !   20/20



Posté le 03 février 2008 à 13 h 25

Le meilleur, c'est tout !

Le meilleur du trip hop, le meilleur de Morcheeba, le meilleur de toute ma CDthèque.

Rien que la première musique vous transporte, les autres en feront de même, un magnifique voyage.

"Blindfold", avec sa remontée des eaux troubles, vers la lumière, un morceau dont la force vous déplace dans des paysages où la verdure n'a d'égal que le soleil qui vous touche, qui vous berce, qui vous illumine. Vos soucis sont aspirés, vous passez un moment jouissif, où tout vous paraît parfaitement réglé, vous planez à milles lieux de votre siège, de votre appartement, de votre maison, et tout cela sur un tout petit morceau, 4 minutes 39 d'un bonheur incommensurable.

Alors bien sur, tout n'est pas aussi merveilleux, après une telle musique, difficile d'assurer la continuité, l'élan retombe, mais rassurez-vous, il ne retombe pas assez pour que vous puissiez vous en sortir indemne. De toute façon c'est fichu, vous êtes touché !

"Bullet Proof", instrumental parfait du trip hop.
"Over And Over", la magnifique voix de Skye Edwards fait passer un excellent moment, la guitare douce et les violons s'accordent parfaitement, just listen and enjoy.
"Friction", un morceau dans la mouvance reggae, originale, je n'ai pas trop aimé.
"Fear And Love" rejoint "Over And Over", magnifique musique portée par les violons et la voix de Skye. Un must.

J'ai essayé de rendre compte objectivement (haha) d'un album qui m'a touché, qui m'a fait passer de l'autre côté de la pop, versant trip hop, ce fut le début de mon adoration pour ce groupe, et pour toutes les musiques aériennes, qui vous transportent, qui vous font voyager là où les soucis sont réduits à des éléments féeriques.
Exceptionnel ! !   19/20







Recherche avancée
En ligne
66 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Combien dépensez vous par mois pour vos disques