Morcheeba

The Antidote

The Antidote

 Label :     Echokammer 
 Sortie :    lundi 09 mai 2005 
 Format :  Album / CD   

Le sixième album du groupe.
Changement de taille, la voix du groupe change. Important car ce groupe se caractérisait beaucoup par cette voix exceptionnelle de Skye Edwards. La nouvelle chanteuse du groupe se nomme Daisy Martey. Ex du groupe Noonday Underground, elle s'est très bien intégrée. Sa voix chaude et très "soul" a presque réussi à faire oublié Skye.
Ce nouvel opus reste logique dans la continuité du groupe même si on sent encore un peu plus de maturité dans la réalisation. Le style a tout de même changé un peu et se retrouve un peu moins hip/trip/hop pour être plus trip/soul/pop. En fait c'est un style bien à eux et qui colle tout à fait au groupe.
Le nom de l'album The Antidote, signifie peut-être le remède Martey après le départ de Skye Edwards.
Certains morceaux sortent du lot mais l'ensemble est très harmonieux et à aucun moment on se lasse.
Le début est très prometteur sur la voix; c'est très frais et sensuel en même temps. "Wonders Never Cease" nous emmène sur un rythme très enjoué, qui ne se démentira pas tout au long de l'album . "Ten Men" nous montre tout le talent de Martey. Sur un son des années 60, elle emmène le trio au song des guitares et des choristes.
"Living Hell" est un un des grands moments; de même "The Antidote" nous emmène encore pus loin dans l'album et ce style inimitable que celui de Morcheeba. Ici, l'album prend tout son sens. A noter ce duo fantastique ("The Antidote"), entraînant et en même temps mélancolique qui nous ramène quelques années en arrière...
Pendant que "People Carrier" prend un ton presque funk, et que "The Daylight Robbery" nous donnerait presque envie de danser et de chanter avec Martey !!!
Pour finir "God Bless And Goodbye" termine l'album sur un titre qui nous donne envie de revenir au début et de recommencer l'écoute.
Même si certains déploreront le manque de Skye Edwards, force est de reconnaître que le groupe a superbement négocié un tournant à l'occasion de ce nouvel album. Un peu changeant tout en restant dans l'esprit, The Antidote restera une référence, n'en plaise à ceux qui ne peuvent pas supporter l'idée qu'un groupe puisse évoluer.


Très bon   16/20
par Zephir


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
60 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Parmis ces biopics musicaux, lequel préferez vous ?