High On Fire

Death Is The Communion

Death Is The Communion

 Label :     Relapse 
 Sortie :    mardi 18 septembre 2007 
 Format :  Album / CD  Vinyle   

Il faudra vraiment un jour qu'on m'explique l'intérêt que trouvent les amateurs de rock ‘classique' pour les groupes de métal progressif du style High On Fire ! Souvent cités en exemple de renouveau du style en compagnie des inénarrables Mastodon, je ne vois dans ce genre de combos que les caractéristiques qui rendent inécoutables 95% des groupes de métal : des voix gueulardes monocordes et sans nuances, une production tonitruante mais brouillonne dans laquelle il est impossible de discerner le moindre instrument (qui a déjà entendu clairement et distinctement les lignes de basse chez un groupe de métal ‘extrême' ?), un batteur qui abuse de roulements et de double pédales, des solos immondes, des lignes de chant de refrains caricaturales... Je n'avais déjà pas compris l'engouement que suscitait Blessed Black Wings, je reste toujours plein d'incompréhension face à ce Death Is This Communion.

Au milieu de cet environnement hostile, on pourra tout de même discerner un effort non négligeable au niveau des mélodies. Pas de problème de ce côté, les structures sont complexes, les mélodies travaillées... Contrairement aux groupes de métal lambda, High On Fire a une notion toute particulière de ce que représente un morceau. Mais tout ce travail est saboté par le manque de finesse global du style du groupe ; c'est comme si on demandait à un footballeur de faire une phrase correcte : malgré une volonté incontestable, c'est difficile avec seulement trois neurones !
Si les High On Fire tiennent vraiment à dépeindre des ambiances à travers leur musique, il faudrait vraiment qu'ils nuancent leur brutalité et leur désir d'afficher leur virtuosité. On ne peut définitivement pas parvenir à un résultat cohérent dans ce sens sans un peu de mesure. Ici, les seules impressions sont d'entendre un groupe prétentieux par moment (comme la majorité des groupes dits ‘progressifs') et décérébré le reste du temps.

Finalement, le contenu de Death Is This Communion est à l'image de sa pochette : de la musique de barbares qui s'adressent à des barbares. C'est un peu réducteur mais je ne vois pas qui peut apprécier ce genre de disque à part les métaleux obtus n'écoutant que du métal. Si ce genre de groupes peut leur sembler complexes et très mélodiques tant mieux ! Mais le pire c'est encore de voir High On Fire intégré dorénavant à la scène stoner ! Les journalistes et autres pseudos fans qui se jettent comme des affamés sur les modes pour cloisonner les groupes sont d'un ridicule...


A éviter   6/20
par Abe-sapien


Proposez votre chronique !







Recherche avancée
En ligne
258 invités et 0 membre
Au hasard Balthazar
Sondages
Les téléchargements et vous...