The White Stripes

Paris [Zénith] - lundi 11 juin 2007

Paris, ville lumière, a décidé de virer au rouge l'espace d'un soir.
Rouge comme la toile en fond de scène, comme la couleur sur scène, comme les t-shirts de Jack et Meg ce soir, bref la couleur des White Stripes en concert au Zénith ce 11/06/2007

20h00 : un groupe commence son set dans l'indifférence générale et servira de bruit de fond pour les retardataires, les assoiffés de Kronenbourg au gobelet à 4,50€, les Bobos parisiens.
Cette première partie jouera un mélange de folk-country bien rythmé mais fade. le nom du groupe restera un mystère.

21h00 : les 2 Stars arrivent sur scène main dans la main sous les cris hystériques d'un public en folie. Le concert démarre à 200 à l'heure avec 4 titres dont "I Think I Smell A Rat" et le single "Icky Thumb". Frisson garanti, le son est impeccable dès les premières notes, ils sont en forme et heureux de jouer à Paris. La lumière est impeccable avec le jeu d'ombres chinoises sur la toile derrière le groupe. Le single est joué avec rage et Jack arrive à maîtriser le passage solo entre la guitare et son orgue, belle prouesse. Ensuite vient une balade sortie du nouvel album afin de souffler un peu... avant de repartir rageusement.
Le concert sera un véritable best of de tous les albums excepté Get Behind Me Satan qui sera étrangement ignoré. Viendront s'incruster 5 nouvelles compositions très fortes et très prometteuses qui gravitent plus autour des anciennes compositions comme sur l'album White Blood Cell. Un grand moment émouvant fut le passage au chant de Meg sur "Cold Cold Night" avec le jeu de guitare de Jack tout en retenue. Suivra juste après la cover de Dolly Parton "Jolene".
A 22h00, ils quitteront la scène une première fois main dans la main, pour en revenir 5 minutes plus tard et jouer 4 titres supplémentaires dont "I Just Don't Know What..." chanté par le public déchaîné et conclure par l'hymne rock du second millénaire "Seven Nation Army" et de repartir pour de bon en ayant pris soin de prendre quelques clichés via un appareil photo instantané.

C'est la 3è fois que je les vois et c'est la 3è claque, c'est hargneux, rock and roll, le frisson et l'émotion sont au rendez-vous.


Exceptionnel ! !   19/20
par Wilde's


Proposez votre chronique !





Recherche avancée
En ligne
97 invités et 2 membres
Poukram
R.i.p Auckward
Au hasard Balthazar
Sondages
Où habitez vous ?